Religion 2.0

​​​​​Historiquement la religion est apparue pour plusieurs raisons. L’une d’elles et certainement la principale est la faiblesse de l’Homme.

A sa faiblesse à expliquer le Monde qui l’entourait, la religion apportait des réponses.

A sa faiblesse à mener une vie honnête, la religion apportait des commandement moraux.

A sa faiblesse à affronter la réalité de la vie, la religion apportait le dessein d’êtres supérieurs.

Et pendant longtemps, ça a bien marché.

Puis la science est arrivée, expliquant preuves à l’appui l’inexplicable; réfutant par la même les théories fournies par la religion.

En se basant sur des récits, la religion pouvait espérer convaincre à expliquer le passé, mais pour le présent et l’avenir, elle était incapable de rivaliser avec la science.

Elle avait alors perdu la bataille sur un de ses fondements principaux : elle n’était plus la détentrice du savoir.

Qu’il soit scientifique, artistique, technique ou même politique, il était maintenant libéré. Et en piochant dans ce réservoir sans fond, des individus de plus en plus nombreux purent trouver ce que leur aurait apporté la religion plus tôt.

La religion à l’ancienne ne perdurait réellement que chez ceux qui refusaient de plonger dans le grand bain du savoir par peur de l’inconnu ou ceux qui préféraient rester dans le petit bassin, par facilité.

La science ayant tout expliqué ou presque, le rôle de la religion était réduit à donner la force à l’Homme de se lever le matin pour tenir jusqu’au soir tout en évitant de commettre des péchés.

Depuis quelques années maintenant, poussée par les nouvelles technologies de communication, une nouvelle forme de religion gagne des adeptes : le conspirationnisme.

Ici, pas d’explication sur pourquoi la Terre est ronde et pas non plus de consignes de bonne conduite. Au contraire, même :
– on t’a volé sans que tu le saches, il serait peut-être temps de retourner la pareille
– tout le monde te ment, alors tu as intérêt à faire de même si tu veux avoir d’une chance de survivre
– ce qu’a ton prochain, c’est certainement toi qui aurait dû l’avoir, alors n’hésite pas à te servir
– surtout, fais ce qu’il faut pour ne pas être le sujet des dieux qui t’ont été imposés

Ce qu’apporte le conspirationnisme c’est surtout des théories concernant les difficultés au quotidien et la faiblesse qu’a l’Homme à les surpasser.

Tu es petit et laid ? C’est parce que les franc-maçons ont fait prendre des médicaments à ta mère qui ont opéré une mutation génique de l’embryon que tu fus. Et ça, grâce à la mainmise qu’ils opèrent sur les laboratoires pharmaceutiques et chez les médecins.

Ta vie pue la défaite ? C’est parce que certaines personnes ont fait ce qu’il fallait pour t’empêcher de réussir.

Tu croules sous les dettes ? C’est parce que ces mêmes personnes, qui possèdent les banques et toutes les industries, t’ont forcé à la consommation à crédit en manipulant ton cerveau avec la publicité et les ondes des téléphones portables.

A chaque problème, des dizaines d’explications impliquant des organisations de personnes.

Avec les religions oldschool on parlait de dieux, ces êtres ou forces supérieurs qui ne pouvaient être vues ou touchées et qui bien souvent vivaient dans le Ciel. Ce qui pouvait passer avec les imaginatifs ou les crédules, mais avait une limite certaine. Avec le conspirationnisme, les êtres supérieurs sont des humains comme n’importe qui, ils sont partout, tout le temps.

Le boulanger ? Il en fait partie. Dans ses baguettes il met des produits qui lui permettent de te contrôler pour que tu reviennes chaque jour.
Le chauffeur de bus ? Il en fait partie. En prenant le bus tu évites de t’aventurer en dehors de ton parcours.

Plus le temps passe, plus ils se perfectionnent et s’organisent. En multipliant les théories, ils multiplient les chances de rallier de nouveaux membres à leur cause.

Si ils n’arrivent pas à convaincre avec leur théorie concernant l’attentat contre Charlie Hebdo, alors ils essaieront avec leur théorie sur la victoire du F.C. Barcelone et l’appartenance de Lionel Messi a une organisation secrète.

Alors que jusqu’à maintenant on rencontrait surtout des conspirationnistes isolés suivis par quelques adorateurs, aujourd’hui de véritables réseaux se mettent en place, devenant des médias alternatifs qui, à l’image de ceux qu’ils dénoncent, sélectionnent avec soins les sujets qu’ils traitent et l’orientation qu’ils leur donnent. En profitant au passage pour monétiser leur audience.

Et c’est là leur coup de maître. Tirer profit de la fragilité humaine en dénonçant les outils qu’ils utilisent pour s’enrichir afin de s’enrichir. Finalement, on peut se demander si les leadeurs des mouvement conspirationnistes ne seraient pas eux mêmes membres de ces organisations qui nous dirigent sans qu’on le sache ? Et cette conclusion fait-elle de moi un conspirationniste ? Et donc un membre d’une organisation élitiste ?

Bon, il est temps de retourner regarder la télé, c’est moins compliqué.

Posté le 8 mai 2015 par Jacques Danielle