Geai des chênes

Depuis que je suis arrivé , soit depuis le 25 Janvier il me semble, et en particulier depuis qu’il fait un petit peu plus chaud; chaque jours ou presque, je croise un geai.

Comme c’est un oiseau plutôt rare, et en particulier là où l’Homme s’est installé, et qu’il a tendance à se faire la malle dès qu’un humain a le malheur de s’approcher à moins de 100m, me retrouver régulièrement à moins de 50m de cet animal me ferait presque oublier l’état de la chambre dans laquelle j’ai la malchance de vivre la semaine.

Le seul problème dans tout ça, c’est que le temps que je dégaine l’appareil photo, il m’a repéré et est allé se planquer dans un arbre bien feuillu.

Si, par chance, j’arrive à l’immortaliser d’ici la fin de l’année, c’est avec plaisir que je partagerai ce portrait de Eff avec vous!

[Source Photo]