Les tensions entre taxis et VTC (véhicule de tourisme avec chauffeur) franchissent un nouveau cap. Un utilisateur de l’application UberPOP […] a été agressé par des chauffeurs de taxi, à Lyon, dans la nuit de samedi à dimanche
[…]
Vers 2h30, dans le quartier de la Confluence, un homme de 26 ans souhaite faire appel aux services d’un taxi. Celui-ci lui explique être en grève. Le client essaye alors d’utiliser le service UberPOP. Selon la police lyonnaise, “il a été frappé au visage à coups de poing par des chauffeurs de taxi”. Bilan : un nez cassé et 21 jours d’ITT (interruption temporaire de travail).
Dans la foulée, un chauffeur de VTC a été pris en chasse par des taxis. Il s’est réfugié dans un commissariat après que son véhicule a été dégradé.
[Lyon : un client UberPOP agressé par des chauffeurs de taxi sur LeParisien.fr]

Lorsque des agents de la SNCF font grève, ils sont qualifiés de preneurs d’otages, alors que dire d’un tel comportement ?