tempête en juin, t’en chie en juillet.
[Habault Jean-chris sur Twitter.com]