JDMAI #42

The Frankenstein Chronicles (Saison 1) : Propre.

Chernobyl (Intégrale) : Sans surprise, c’est excellent. Quelques regrets quand même, à commencer par le choix de la langue avec tous les personnages qui s’expriment en anglais (mais sans accent russe, heureusement). C’est peut-être plus vendeur pour les USA mais ça enlève une énorme part d’authenticité. Et certains choix, puisque la série est consacrée aux trois personnes ayant organisé une partie du sauvetage du bâtiment ainsi que l’enquête sur l’origine de l’accident, je n’ai pas compris pourquoi s’attarder sur le personnage de la femme du pompier, ou des trois chasseurs. Non pas que leur histoire n’a pas d’intérêt, bien au contraire, mais dans ce cas il aurait fallu leur consacrer beaucoup plus de temps. Au final les cinq heures que dure la série sont entrecoupés de scènes qui n’apportent pas grand chose à ce qui est raconté. C’est dommage.

Game of Thrones (Saison 8) : Enfin, c’est fini ! Une lente agonie pour arriver au résultat prévu depuis la première saison. Absolument aucune surprise. Le troisième épisode qui aurait du être le meilleur de toute la série est incroyablement convenu, d’un ennui rarement atteint et qui fait pschitt. Toutes les scènes de bataille des séries LOTR et The Hobbit lui sont supérieures. Grosse déception.

Black Mirror (Saison 5) : Les concepts exposés sont moins dans la science fiction que ce dont on avait l’habitude, on pourrait donc rester sur notre faim. Pourtant j’ai vraiment apprécié, en particulier le second épisode qui est totalement inscrit dans notre réalité, rien n’est inventé. C’est très propre et ça en fait le meilleur épisode de la série en terme de critique des dérives de la technologie. Avec une BO toujours bien travaillée. Seul le dernier, portant sur un sujet qui ne me parle pas, ne m’a logiquement pas inspiré grand chose.

Bad Blood (Saison 2) : Beaucoup trop cliché et répétitif…

Billions (Saison 3) : Se laisse regarder.

Frasier (Saison 7) : Enfin ! Ça bouge, c’est drôle et ça se renouvelle !

Posté le 1 juillet 2019 par Jacques Danielle