JDMAI #3

NCIS : Los Angeles (Saison 6) : A vrai dire je ne sais pas trop pourquoi je continue à suivre cette série. Non seulement c’est un mauvais cop show avec des enquêtes sans réel intérêt, mais c’est totalement grotesque. Callen et Hanna, les deux guerriers de l’espace aussi compétents et résistants que Jack Bauer; multiplié par deux donc. Hetty la vieille de la vieille, qui connaît tout le monde, a des créances auprès de chacun, est responsable du succès d’Apollo 11, de la chute de l’URSS et de la mort d’Oussama ben Laden, tout ça grâce à ses thés rares. Jones et Beale, la dream team IT, capable d’infiltrer n’importe quel système informatique sur la planète en quelques secondes, temps également nécessaire à retrouver l’identité d’une personne ayant une activité sur le web profond; et tous les deux d’une timidité maladive l’un envers l’autre. Au final il ne reste que Blye et Deeks, personnages humains et sympathiques, dont la relation est plaisante à suivre.

House of Cards (Saison 4) : Voir critique complète.

Bones (Saison 10) : Même sentiment que pour NCIS : Los Angeles. Je suis clairement lassé. Il faut dire que dix saisons à proposer la même chose, à voir quasiment tout le temps les mêmes têtes… A côté des enquêtes ridiculement simples résolues en tombant à chaque fois sur les mêmes indices, les scénaristes glissent de ça et de là un peu de drame qui met en danger les relations des personnages ou directement leur vie. Mais même de ce côté, on rentre dans une routine qui se répète à chaque saison; et les seules situations imprévues ne sont que le fait de la décision des acteurs de quitter la série. Hodgins, le seul personnage qui arrivait à tenir éveillé au cours des 45 minutes d’un épisode s’est beaucoup trop assagi et n’est plus digne d’intérêt non plus. Les chances que je regarde la saison 11 sont donc très faibles.

Modern Family (Saison 3 & Saison 4) : Même avis que les deux premières saisons. Je continue de me marrer généreusement.

Six Feet Under (Saison 1, Saison 2 & Saison 3) : Hum… Beaucoup à dire sur cette série. Je m’y attarderai certainement plus en détails quand je l’aurai vue en entier car pour l’instant j’ai réellement du mal à me positionner. D’un côté je me demande régulièrement pourquoi je continue à la regarder car elle a très mal vieilli, qu’elle a tout pour être sans intérêt et que je n’ai jamais vu quelque chose d’aussi déprimant. Mais de l’autre côté c’est très bien écrit, très bien réalisé, c’est prenant et surtout très profond. Et puis voir Dexter en homosexuel directeur de pompes funèbres, j’ai vraiment du mal !

Posté le 31 mars 2016 par Jacques Danielle