Un lycéen dijonnais qui avait fabriqué un “patator”, un “lance-patates” artisanal, et montré ses exploits de lanceur de tubercule sur Internet, s’est vu activement interrogé par trois policiers.
“J’ai été interrogé le 14 octobre pendant une heure et demie par trois policiers. On m’a dit que l’utilisation et la divulgation (sur Internet, ndlr) d’un “patator” étaient interdites, et on m’a parlé de “terrorisme”, je ne comprenais pas”, a déclaré à l’AFP Jérémy, 16 ans.
[Interrogé par la police pour avoir fabriqué un “patator” sur 20Minutes.fr]

Si vous souhaitez en savoir plus, cette arme de destruction massive a sa page Wikipédia.

Et pendant qu’on arrête des ados qui s’amusent avec un bout de tuyau et du déo, il-y-en a un qui court toujours