En écrivant la phrase d’introduction de ce billet, j’ai eu un doute sur l’utilisation de à l’attention de ou à l’intention de.

Fort heureusement, l’Académie veille :

La formule par laquelle, dans le langage de l’administration, on indique le destinataire d’une lettre, d’une communication, d’un envoi, est à l’attention de, pour marquer que l’on attire l’attention du destinataire, que l’on soumet cette lettre, etc., à son attention.

La locution à l’intention de (quelqu’un) signifie “pour lui, dans le dessein que cela lui soit agréable, profitable, bénéfique” : Il a acheté ce livre à leur intention, pour le leur offrir. On compose un poème à l’intention d’un ami. On fait dire une messe à l’intention d’un défunt.
[À l’attention de, à l’intention de sur Academie-Francaise.fr]