Installer Windows 7 sur un NUC

… ou autre ordinateur avec uniquement des ports USB 3.

Ayant voulu passer à Windows 7 sur mon NUC6I3SYH, j’ai rapidement été confronté à un problème majeur : il n’y a pas les drivers USB 3 dans les fichiers d’installation de l’ISO Windows 7. Et installer un OS sans clavier ni souris, c’est compliqué.

Bien entendu le Web regorge de cas similaires et de potentielles solutions, mais comme il m’a fallu m’y prendre à plusieurs fois pour y arriver, je vais résumer ici la marche à suivre qui m’a permis de réussir.

Je me suis en totalité basé sur ce qui se trouve sur cette page. Malheureusement l’article en lui même ne se suffit pas, il m’a fallu le complément de ce commentaire.

Comme l’indique l’auteur, Intel a créé un outil qui est supposé mettre les drivers dans l’image d’installation. Mais j’ai essayé, sans succès. J’arrivais à avoir l’USB pendant l’installation, mais une fois que je devais configurer la machine avec l’écran où il demande le nom d’utilisateur et le nom de la machine, plus rien. Retour à la case départ.

Pré-requis :
– Un ordinateur sous Windows qui fonctionne (si si !)
– Une clé USB d’au moins 4Gb
– L’ISO du Windows que l’on souhaite installer

1- Télécharger et installer Windows USB/DVD Download Tool. Habituellement je prépare mes USB d’installation avec LiLi USB, mais dans le cas présent la procédure n’a pas fonctionné avec.

2- Brancher la clé USB et la formater.

3- Créer la clé d’installation avec USB/DVD Download Tool sur la clé fraîchement formatée.

4- Pendant ce temps, télécharger les drivers USB 3 pour le NUC.

5- Créer un répertoire wim directement sur le disque C:. Au sein de ce répertoire, créer deux sous-répertoires mount et usb3.
Remarque : Le nom et l’emplacement du répertoire n’ont pas d’importance. Il faudra juste veiller à respecter les noms et paths choisis par la suite.

6- Extraire le contenu de l’archive des drivers USB 3 et copier le contenu du répertoire Drivers dans C:/wim/usb3. Les répertoires HCSwitch et Win7 ainsi copiés contiennent chacun deux sous-répertoires : x64 et x86.  Si le Windows à installer est un 32 Bits, supprimer les sous-répertoires x64. Si c’est un 64 Bits, supprimer les sous-répertoires x86.

7- Lorsque la clé d’installation a été réalisée, copier les fichiers boot.wim et install.wim qui se trouvent dans le répertoire sources de la clé USB, et les placer directement dans le C:/wim.

8- Ouvrir une invite de commande en administrateur. Puis se placer dans le répertoire wim.

cd c:\wim

9- En fonction de la version de Windows 7 à installer, repérer son numéro d’index dans la liste ci-dessous :

Windows 7 Édition Familiale Basique -> 1
Windows 7 Édition Familiale Premium  -> 2
Windows 7 Professionnel -> 3
Windows 7 Édition Intégrale -> 4

Dans mon cas c’est la version Pro que j’ai installée. Donc pour la suite j’utiliserais l’index 3 qui lui correspond.

10- Monter l’image install.wim avec la commande suivante :

dism /mount-wim /wimfile:+install.wim+ /index:3 /mountdir:+mount+

Attention : Suite à des soucis de mise en page, dans toutes les commandes listées ci-dessous, il faut remplacer le + par un guillemet (touche 3). /wimfile:+install.wim+ devient donc /wimfile: »install.wim ».

Monte le fichier install.wim avec l’index 3 dans le répertoire mount.

11- Pendant que le montage se fait (il est important d’attendre la confirmation), aller dans le répertoire C:/wim/usb3 et pour chaque fichier contenu dans les sous-répertoires HCSwitch/xYY et Win7/xYY procéder ainsi :
Clic-droit > Propriétés -> En bas à droite cliquer sur Débloquer -> Puis Appliquer -> Ok.

C’est l’information manquante de l’article initial et qui est apportée par le commentaire. Comme le fichier provient d’un autre ordinateur, Windows le bloque par défaut et cela empêche de le placer dans l’image d’installation.

12- Lorsque le montage de l’image est terminé, on peut ajouter les drivers.

dism /image:+mount+ /add-driver /driver:+usb3+ /recurse

Ajoute dans l’image présente dans mount, de manière récursive (en prenant les sous-répertoires), les drivers présents dans le répertoire usb3.

Trois drivers devraient s’installer.

13- Une fois cette opération terminée, on enregistre les modifications dans l’image avant de la démonter.

dism /unmount-wim /mountdir:+mount+ /commit

Démonte l’image montée dans le répertoire mount tout en enregistrant les modifications effectuées.

14- On fait de même chose pour l’image de démarrage. Attention : ici il faut laisser l’index à 1.

dism /mount-wim /wimfile:+boot.wim+ /index:1 /mountdir:+mount+

15- Ajouter les drivers.

dism /image:+mount+ /add-driver /driver:+usb3+ /recurse

16- Enregistrer et démonter l’image.

dism /unmount-wim /mountdir:+mount+ /commit

17- Faire la même chose pour l’index 2 de boot.wim.

dism /mount-wim /wimfile:+boot.wim+ /index:2 /mountdir:+mount+
dism /image:+mount+ /add-driver /driver:+usb3+ /recurse
dism /unmount-wim /mountdir:+mount+ /commit

18- Quand tout est terminé, supprimer les fichiers boot.wim et install.wim présents dans le répertoire sources de la clé USB, puis placer dans ce même répertoire les fichiers boot.wim et install.wim que l’on vient de modifier et qui se trouvent dans C:/wim.

19- Comme Windows ne contient pas non plus les drivers des cartes réseau du NUC, en profiter pour les télécharger et les placer dans un sous-répertoire NUC créé sur la clé USB. Une fois l’OS installé, il n’y aura plus qu’à installer ceux-ci à partir de la clé.

20- Il est temps d’éjecter en toute sécurité la clé USB et de procéder à l’installation de Windows 7 sur le NUC. Si nécessaire, au boot, appuyer sur F10 pour choisir de démarrer sur la clé USB.

En théorie ça devrait fonctionner.

En théorie.

Source.

Posté le 8 janvier 2017 par Jacques Danielle