Too Stupid to understand Science? Try Religion.

Un médiateur a été désigné mercredi 23 mai en France pour régler le différend entre Google et des organisations antiracistes [qui] affirment que de nombreux utilisateurs de Google sont « quotidiennement confrontés à l’association non sollicitée et quasi systématique du terme +juif+ avec les patronymes des personnes les plus en vue dans le monde de la politique, des médias ou des affaires ». Ce faisant, Google Autocomplete enfreint la loi réprimant la constitution de fichiers ethniques, estiment l’Union des étudiants juifs de France, J’accuse ! – Action internationale pour la justice, SOS Racisme, le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) et Mémoire 2000.
[…]
Un porte-parole de Google France avait expliqué […] que les résultats des requêtes sur Google étaient « générés de manière totalement automatique, sur la base de critères purement algorithmiques correspondant notamment à la popularité des requêtes saisies par les internautes ».
[Médiation entre Google et les associations antiracistes sur le mot « juif » sur LeMonde.fr]

Entre, d’un côté les religieux qui comme toujours s’attaquent à ce qu’ils ne comprennent pas, et de l’autre les bienpensants qui préfèrent modifier l’outil que d’avouer que cela n’est que le fruit des préjugés d’une majorité, Google a gagné le gros lot.

Posté le 23 mai 2012 par Jacques Danielle