Terrorists win

Le gouvernement a décidé, mercredi 18 novembre, l’annulation de la grande manifestation qui devait se tenir à Paris […] dimanche 29 novembre, veille de l’ouverture de la Conférence des Nations unies sur le climat (COP21), de même que les événements prévus le dimanche 12 décembre, au lendemain de la clôture de la conférence.
[…]
Dans un communiqué publié dans la soirée, le ministère des affaires étrangères, qui assure la présidence de la COP21, écrit :
« […] la totalité des manifestations organisées dans les espaces fermés et aisément sécurisables seront maintenues. En revanche, afin d’éviter tout risque supplémentaire, le gouvernement a décidé de ne pas autoriser les marches pour le climat prévues sur la voie publique à Paris et dans d’autres villes de France les 29 novembre et 12 décembre. »
[COP21 : le gouvernement interdit les manifestations sur la voie publique sur LeMonde.fr]

 

Dans une note adressée à tous ses directeurs, mercredi 18 novembre, le directeur général de la police nationale, Jean-Marc Falcone, autorise le port d’une arme par les fonctionnaires de police en dehors de leur service […] Il s’agit d’un « régime dérogatoire temporaire », en raison des attentats à Paris et à Saint-Denis et de la mise en place de l’état d’urgence.
[M. Cazeneuve veut autoriser les policiers à porter une arme en dehors de leur service sur LeMonde.fr]

Restriction de la liberté d’expression d’un côté avec l’interdiction de manifestations en marge de la JOKE21; non pas que celles-ci auraient eu un quelconque impact, tout comme la conférence.

Réponse irréfléchie à la peur d’un autre côté.

Deux exemples qui montrent que les terroristes ont parfaitement atteint leur but.

Posté le 20 novembre 2015 par Jacques Danielle