~

Ted Lassé

Je viens de terminer de regarder la deuxième saison de Ted Lasso et, comme le laisse supposer le titre de l’article, je n’irai pas plus loin.

Déjà parce que la partie foot est totalement laissée de côté. Il pourrait être question de n’importe quel autre sport collectif, ou même d’une banale entreprise de revente de papier, ça serait pareil. Et forcément, en abandonnant ses racines, on se perd.
C’est un détail que je n’avais pas remarqué initialement mais la majorité des acteurs qui interprètent des joueurs de foot n’ont absolument pas le physique adapté. Que ce soit leur capitaine en surpoids ou leurs défenseurs avec des jambes de marathoniens, c’est risible. Ça se voit également dans les trop rares scènes où ils jouent : ça respire l’amateurisme alors qu’ils sont censés être des joueurs professionnels de haut niveau. Seul Dani Rojas paraît crédible.

Ensuite parce que tout est fait pour jouer sur les sentiments du spectateur, dans l’unique but de le faire s’attacher à la série, quitte à n’avoir absolument aucune crédibilité. Que ce soit quand les joueurs décident de s’opposer à leur sponsor principal pour des raisons morales (même Harry Potter c’est plus crédible) ou encore quand un journaliste révèle sa source sans même que cela ne lui soit demandé, dans l’unique but de faciliter l’intrigue…
Chaque épisode chercher à tirer des larmes, en usant d’énormes ficelles, et ça marche. Ce qui est agaçant. Surtout que c’est vraiment sans aucun intérêt. Il n’y aucun message réel. Et l’humour a quasiment disparu. Ou alors n’est présent que sous des formes grotesques.
De (trop) nombreux sujets de société sont abordés au mieux de façon assez maladroite, au pire d’une manière complètement absurde.
Ici il n’est même plus question de bienveillance mais carrément de bisounoursance. Certes ils glissent quelques obstacles ça et là, mais globalement c’est navrant de niaiserie.

Enfin parce qu’à la manière des acteurs mal sélectionnés/préparés, de nombreuses incohérences viennent démontrer le manque de sérieux de la production. Dont un en particulier qui m’a forcément (trop) parlé.

Attention, gros spoilers à suivre.

Dans le premier épisode, un nouveau personnage fait son apparition et on peut apercevoir en arrière plan de son bureau qu’elle s’est rendue sur place avec un Brompton Raw Lacquer et une selle Brooks marron :

Dans le second épisode, elle est même vue roulant sur le vélo, équipée d’un casque gris argenté. On a même droit à un gros plan sur le Brompton et son casque :

Sur le gros plan on peut voir que le vélo ne possède pas de shifters (il n’a donc qu’une seule vitesse, suffisamment rare pour être noté) et que les rails de la selle sont en cuivre/couleur cuivre.

Plus de vélo ensuite jusqu’au huitième épisode où là, c’est la catastrophe !

Ainsi on la voit monter à vélo, puis enfiler des AirPods Pro (merci le placement produit Apple dans une série Apple).

Déjà là je ne suis pas hyper emballé car, tout comme la loi de nombreux pays, je suis contre le port d’écouteurs à vélo; j’y vois une distraction ainsi que réduction de l’ouïe qui est primordiale pour rester en vie dans la circulation.
Mais surtout, quelques secondes plus tard, on la voit engueuler un piéton car son chien (tenu en laisse) est en travers de son chemin alors qu’elle se déplace sur ce qui semble être un espace partagé sur lequel les piétons ont bien évidemment la priorité. Merci l’image de merde donnée aux cyclistes.
Et le pompon arrive quelques secondes plus tard où elle se fait tout simplement percuter par un automobiliste. Ce qui, sous-texte, ne serait pas arrivé si elle était plus attentive, ne portait pas d’écouteurs et était resté concentrée sur la circulation au lieu de fredonner l’air du morceau qui passait dans ses oreilles. Et le vélo c’est dangereux puisque c’est le seul accident de transport rencontré dans la série, alors que l’on voit régulièrement des gens se déplacer en voiture. Hinhin.

Ah, et bien sur, tout ceci se passe sur un vélo, pliant certes, mais qui n’a strictement rien à voir avec le Brompton du début. Où est-il passé ?

Ont-ils changé de vélo, pour ce qui semble être un modèle entré de gamme tout simple, car ils avaient besoin de le détruire pour la scène suivant l’accident ? Question de budget ?

En tout cas le casque, lui, est toujours le même et semble hors d’usage. Mais honnêtement, qui repartirait de l’hôpital avec son casque cassé ?

Finalement, Ted décide de lui offrir un nouveau vélo en remplacement et, sur le seul plan qui le laisse apparaître, on peut voir qu’il s’agit du cintre d’un Brompton sans shifters. Intéressant.

Il faudra alors attendre le onzième épisode pour revoir le personnage à vélo. Avec un nouveau casque, rouge cette fois, absolument inadapté à la tête de l’actrice. Puis quelques secondes plus tard, apercevoir Ted portant un Brompton Raw Lacquer avec une selle Brooks marron et des rails en cuivre/couleur cuivre.
C’est à dire exactement le même que dans les deux premiers épisodes.
Magique !

J’imagine que le Brompton est un placement de produit, ce qui explique le gros plan du second épisode. Par contre c’est un énorme raté narratif, de l’avoir faite rouler avec au début, de lui avoir fait changer de monture pour l’accident, puis d’avoir réintroduit le même Brompton ensuite en remplacement. Ils ont géré le casque (enfin presque) mais pour le vélo c’est ridicule.
Et le fait qu’ils aient en plus donné une terrible image des personnes se déplaçant à vélo, ne fait que renforcer mon agacement face à cette gestion désastreuse de l’objet dans la série.

A côté il y a tout de même quelques répliques particulièrement bien senties mais trop rares pour compenser tout le reste.

Dommage. Il y avait un certain potentiel.

1 Comment Ted Lassé

  1. Pingback: JDMAI #76 | Elauhel

Comments are closed.