Survivors

Ils portent un nom, pas toujours assumé: celui de survivalistes. Ces personnes qui cherchent à se protéger d’une catastrophe économique ou naturelle susceptible de les placer dans une situation de survie. Le phénomène, bien connu outre-Atlantique, prend de l’ampleur en France
[…]
Cet engouement fait les affaires d’un secteur de niche: celui de la vente de nourriture lyophilisée ou aliments déshydratés qui se conservent de 2 à 25 ans.
[…]
Malgré le coût de ces aliments – entre 4,50 et 6,50 euros le repas -, ses clients n’hésitent pas à ouvrir leur portefeuille, comme cet homme qui a acheté pour 30.000 euros de provisions. «À ce prix, il a pris un an de stock confortable (petit déjeuner, plats, desserts) et un an de stock de survie (un repas par jour)», précise la fondatrice du site [lyophilise.fr].
[…]
Le profil de ces nouveaux acheteurs est varié: «Des couples, des familles, des jeunes. Une minorité évoque la fin du monde à la fin de l’année 2012, mais la grande majorité achète au cas où il y aurait une crise grave ou une catastrophe naturelle qui paralyserait la distribution. Ce sont des gens pas du tout illuminés, très rationnels mais aussi très discrets, qui ne veulent pas forcément que le voisinage sache qu’ils stockent», remarque Ariane Pehrson
[Les Français stockent de la nourriture lyophilisée sur LeFigaro.fr]

Très important de garder le secret, cela vous évitera d’être pris d’assaut par ceux qui n’avaient pas prévu le coup.

P.S. : Le titre est également un hommage à une regrettée série.