Seydoux qu’on va ?!

Comme il l’avait laissé entendre il y a quelques mois, Michel Seydoux, le président du LOSC depuis dix ans, a bien décidé de revendre le club nordiste.
[…]
le patron lillois semble avoir décidé que ce moment était venu. « J’ai mandaté la semaine dernière un cabinet qui va travailler à mes côtés pour faire un tour d’horizon afin de trouver un partenaire ou un repreneur. J’ai toujours dit que je cherchais quelqu’un. C’est la seule solution pour être compétitif et faire grandir le club »
[…]
Michel Seydoux n’est évidemment pas le seul concerné par un éventuel rachat. Le groupe Partouche, deuxième actionnaire du LOSC, avoue qu’il serait lui aussi prêt à discuter […]. Le géant du casino entretient une relation plutôt tendue avec la communauté urbaine de Lille […] copropriétaire du Grand Stade avec le groupe Eiffage, suite au refus de celle-ci d’accorder au groupe le naming de l’enceinte […]. « Il existe une profonde déception sur le naming, lâche Patrick Partouche, le président du conseil de surveillance du groupe. Après dix ans dans un club, c’est difficile d’entendre qu’on ne représente pas les valeurs du Nord. À un moment donné, malgré tout l’amour et toute la passion pour ce club, sans compter l’argent dépensé, si le but est de se faire cracher dessus… On est juste bon à mettre de l’oseille, c’est ça ? »
Les deux actionnaires majeurs du club nordiste pourraient donc quitter la barque en même temps, laissant alors le LOSC entrer réellement dans un nouveau cycle.
[Lille est à vendre sur Sport.fr]

 

Posté le 10 novembre 2012 par Jacques Danielle