Présomption de culpabilité

Dévoilé il y a quelques jours à peine, le fameux Me.ga pourrait bien être retiré des mains de Kim Dotcom.
[…]
« J’ai instruit mes services (…) afin que le site www.me.ga soit immédiatement suspendu » a affirmé le ministre gabonais rapporte l’Agence France Presse. Son but est de « protéger les droits en matière de propriété intellectuelle (et) lutter efficacement contre la cybercriminalité (…) Le Gabon ne peut servir de plateforme ou d’écran dans la commission d’actes qui viseraient à violer les droits d’auteur en général, ni être instrumentalisé par des personnes peu scrupuleuses » a-t-il résumé.
[Le Gabon va suspendre Me.ga, le futur site de Kim Dotcom sur PCINpact.com]

Actuellement, me.ga n’est qu’une redirection vers kim.com/mega, qui ne propose qu’un simple formulaire d’inscription à une newsletter. Mais cela suffit visiblement pour être taxé de « cybercrimin[el] « …

Il est évident que ce que Kim Dotcom veut faire avec me.ga sera vraisemblablement, comme pour megaupload.com, de permettre le partage non réglementé d’oeuvres protégées. Mais cette information montre clairement que certains ont le bras long, et peuvent se permettre ceux qu’ils veulent, même si cela n’est absolument pas justifié.

EDIT : Pour éviter les problèmes, me.ga redirige maintenant vers un compte Twitter. Voyons voir si cela porte toujours atteinte à la « propriété intellectuelle « .

EDIT BIS : Il semblerait que la redirection de me.ga vers un compte Twitter ne soit pas le fait de Kim.

Posté le 7 novembre 2012 par Jacques Danielle