My name is CANTONA

«C’est l’entraîneur le plus nul du football français depuis Louis XVI. Il n’a jamais rien gagné. […] La France avait besoin d’un petit coup de main pour se qualifier au Mondial. Elle l’a eu grâce à l’arbitre et à Thierry Henry. Ce n’est pas le double contrôle de la main qui me choque. Ce qui me gêne, c’est que Henry s’assoit près d’un joueur irlandais lors de la conférence de presse d’après-match et essaie de le consoler. Cela en dit long sur l’état d’esprit du joueur français. […] »
[Cantona allume Domenech sur LeFigaro.fr]

J’aime.

Posté le 22 novembre 2009 par Jacques Danielle