~

Mort au rat

Lorsque je circule à vélo dans la campagne, je croise beaucoup d’animaux écrasés sur la route ou au bord : rongeurs, hérissons, oiseaux, chats… en me doutant de l’identité de l’assassin (des cages en métal) mais en me demandant systématiquement si c’était un acte volontaire ou non. Ou tout du moins si la personne derrière le volant avait vu l’animal et avait essayé de l’éviter.

Et puis mercredi, en traversant Lille, à vélo toujours, je voyais surgir sur la route, 50m devant mois, un rat bien décidé à la traverser.
A peine le temps de réaliser la présence de ce rongeur que l’automobile qui me précédait venait à sa rencontre. L’animal disparaît sous la roue avant droite, est projeté sous le bas de caisse, rebondit, atterrit sur la route avant de passer sous la roue arrière droite de la voiture puis de rester figé, les quatre pattes en l’air, pendant que le véhicule blanc s’éloigne, comme-ci de rien n’était.

Tout s’est finalement passé extrêmement vite et le sort du rat était réglé aussi rapidement qu’il était apparu sur la route.

Dans la situation présente, au moins, j’ai la réponse. L’automobiliste n’a pas cherché à éviter d’écraser le rat. Mais compte tenu de la position du véhicule lorsque l’animal s’est inséré sur la route, et la configuration des lieux, je n’ai aucun doute qu’il n’est pas entré dans le champ de vision de l’automobiliste. Et que la rencontre entre la voiture et le rat est passée totalement inaperçue aux sens du conducteur. Tout au plus une sensation similaire à un minuscule trou dans la chaussée.

La conclusion dans tout ça ? Aucune. A part que cela se passe très rapidement et qu’il n’y a absolument rien à faire face à cela. Seuls des aménagements qui permettent de prévenir ce genre de rencontre impromptue pourrait éviter de retrouver des animaux écrasés sur la route. Mais quand on voit que l’on ne fait déjà pas cela pour protéger piétons et cyclistes, alors c’est cause perdue pour les autres animaux.

Bref, j’ai vu un rat se faire écraser en me rendant au travail et ça m’a fait réfléchir.

Passez un agréable mois d’août quand même.