Lille aux roms

En France, le sujet des roms a quelque peu perdu de sa popularité après le départ de Sarkozy. Mais dans le Nord, et en particulier dans la communauté urbaine de Lille Métropole, cela devient de plus en plus problématique.

Derniers exemples en date :

Ce Jeudi 17 Janvier :

Martine Aubry, a appelé jeudi le gouvernement à reloger dans des conditions décentes ailleurs en France une bonne moitié des quelque 3.300 Roms qui vivent dans l’insalubrité dans la métropole nordiste […]
« Nous avons dit que nous étions prêts », dans la communauté urbaine de Lille, « à accueillir 1.500 Roms, soit 10% de la communauté actuelle en France, mais pas 20%, c’est impossible », a-t-elle dit.
[…]
Selon Mme Aubry, plus de 3.300 Roms ont été recensés dans la métropole lilloise, dont quelque 2.600 dans 41 campements illicites et 600 en hébergement d’urgence. Elle a cité également « 12 camps bien organisés ».
[Martine Aubry demande à l’Etat de reloger les Roms de la métropole lilloise sur LeParisien.fr]

Ce Samedi 19 Janvier :

Transpole a retiré l’une des questions de son enquête de satisfaction des usagers à la suite d’une polémique sur Twitter. Elle faisait référence aux désagréments liés à la présence de gens du voyage dans les stations de métro.
[…]
Parmi les situations pour lesquelles ils peuvent ressentir une insécurité, le sondage proposait en effet de signaler des « gens du voyages (sic) dans la station ou la rame (métro/tram), comme le montre cette capture d’écran.
[…]
Samedi matin, Eric Quiquet annonce le retrait de la question gênante du sondage [et] précise sa démarche […] : « Je trouve que ce questionnaire est stigmatisant. On ne pointe pas comme ça une catégorie de la population. J’espère que c’est une initiative isolée. J’ai appelé Transpole pour leur demander des explications. La ligne jaune a été franchie. »
[Gens du voyage : un sondage en ligne de Transpole fait polémique sur LaVoixDuNord.fr]

Le sondage, que j’avais également reçu, est en fait totalement indisponible à l’heure actuelle.

Au passage, je tiens à pisser à la gueule des responsables Web du groupe La Voix qui bloque l’accès aux articles après 24h. Les liens que je fais vers leurs articles que je cite n’ont aucun intérêt puisqu’ils mènent vers une page presque vide. Réserver du contenu aux abonnés, d’accord, mais mettre du contenu public une journée puis le bloquer par la suite, c’est complètement con et contraire aux principes du Web. Allez mourir.

Posté le 19 janvier 2013 par Jacques Danielle