Les vieux et Youki

Au hasard des recommandations YouTube, pendant le troisième (?) confinement ayant commencé fin mars/début avril 2021, nous avons découvert la chaîne Country Life Vlog, ou Kənd Həyatı en Azéri.

Le concept est simple : un couple de paysans (les vieux) sont filmés dans leurs activités du quotidien au cours duquel ils travaillent la terre, s’occupent de leurs animaux et préparent à manger.

Au premier abord ça semble inintéressant au possible, mais rapidement, après m’être abonné et avoir parcouru sommairement leurs archives, je me suis retrouvé à attendre avec hâte leurs nouvelles vidéos et à prendre grand plaisir à regarder chacune d’elles.

Pourquoi ?

Techniquement déjà, c’est vraiment très propre (de ce que j’ai cru comprendre, c’est leur fils qui est derrière la caméra), les images sont superbes, l’audio est parfaite (on n’entend pour ainsi dire jamais les humains parler, mais on profite de chaque bruit de la nature, des animaux ou des activités humaines, en particulier quand la dame coupe des aliments), le montage sert habilement la narration, au cours d’une vidéo ou au fil des vidéos, et quelques explications sont fournies, via de rares inserts texte en anglais pour faciliter la compréhension.

Ensuite le contexte, avec ces personnes qui vivent dans un village d’Azerbaïdjan avec leur chien Puzik (au départ ils n’avaient pas indiqué son nom alors j’étais parti sur Youki) et maintenant un chat; sur un terrain sur lequel ils cultivent différentes sortes de végétaux principalement à des fins alimentaires, élèvent plusieurs espèces d’animaux et habitent une maison digne de La Comté. Même s’ils reçoivent de temps en temps la visite de leurs petits enfants ou d’amis, ils vivent majoritairement seuls au milieu de la nature.

Enfin, la narration. Chaque vidéo est quasiment organisée de la même façon : on les voit travailler la terre, puis la femme se met à préparer à manger pendant que l’homme l’assiste et prépare une infusion, avant qu’ils ne se mettent à table en ayant servi trois assiettes et trois verres. Au fur et à mesure des vidéos, on peut voir l’évolution de leurs activités, au rythme de la nature : la préparation de la terre, les semis, l’entretien des cultures, la récolte, l’hivernage…
Et tout ça est suffisamment mystérieux pour que l’on ait envie de voir jusqu’au bout et de regarder les prochaines vidéos.
L’absence de dialogue. Comme ils ne parlent pas, on ne sait pas ce qu’ils font/vont faire. On émet des hypothèses et on regarde comment ça se passe finalement. Les choux qu’ils ont semé il y a trois semaines, ils en sont où ? Les cerises qu’ils ont mis en bocaux, ils vont en faire quoi une fois la saison passée ? Les canards, ils ont grandi depuis ? L’infusion du papy, elle sera de quelle couleur cette fois ? Ils avaient un autre chien fut un temps; qu’est-il devenu ? La mamie utilise des tomates mais ce n’est pas du tout la saison, elles viennent d’où ? Et ce nouveau plat ?
Ce service pour trois alors qu’ils ne sont que deux, à qui est destinée la troisième assiette ? Au caméraman ? Au spectateur ?

Et visiblement ça plaît car ils ont presque deux millions d’abonnés et leurs vidéos tournent entre un et dix millions de vues à chaque fois. D’après les commentaires, c’est universel également, on voit passer toutes les langues et tous les pays. Il semblerait donc que leur contenu fasse appel à quelque chose de très humain, plus qu’une simple tendance culturelle.

Après tout n’est pas tout à fait clair ni n’est totalement rose dans leur vie. Sur certains plans, on peut voir qu’ils ne sont pas tant isolés que cela, avec l’arrivée de nouveaux habitants, la construction de nouvelles maisons, l’urbanisation gagne du terrain. Leur maison d’été semble bien trop petite pour les loger et accueillir leur matériel. Où vivent-ils réellement ? En hiver il semblerait que c’est une autre maison, plus grande, qu’ils occupent. Et même si leur mode de vie peut sembler traditionnel, ils ont accès au monde moderne, à commencer par YouTube, et s’équipent aussi en Chine, comme tout le monde.

Mais ça n’enlève rien à l’intérêt de la chaîne !