Les Enarques à Paname

Je ne suis pas un spécialiste ou un grand fan de la téléréalité; j’ai bien regardé la première saison de Loft Story, de La Ferme Célébrités ou encore de La Première Compagnie. Il m’est arrivé de me retrouver devant une diffusion de la Star Académy, de la Nouvelle Star ou de L’Amour est dans le pré. Et il m’arrive de suivre un épisode de Top Chef, MasterChef ou une autre émission culinaire du genre. Mais contrairement à l’attachement que j’ai pour les séries TV, la téléréalité ne m’a jamais suffisamment attiré pour que je passe à l’acte que j’estime le plus marquant : la dépense.

Pour les séries TV, cela se fait en achetant le support physique des saisons ou leur version numérique. Pour la téléréalité, cela se fait en votant avec son téléphone et l’abonnement qui y est associé.

Ne pas être client de ces programmes, je le vivais parfaitement bien.

Jusqu’à ce que je tombe sur cette couverture de Paris Match :

paris_match_montebourg_filippetti

A bien y regarder, ce que l’on vit, pauvres français, avec le gouvernement Hollande (et un peu aussi à l’époque de N.S.), ce n’est ni plus ni moins que la plus grosse émission de téléréalité jamais tournée en hexagone.

Des candidats entrent et sortent, des liens se créent, d’autres se cassent… Et contrairement à TF1 ou M6 qui ne diffusent que des morceaux choisis et montés à horaires fixes, grâce à BFM TV et I-Télé, c’est 24/7/365 que nous pouvons suivre leurs aventures. Internet et Twitter ajoutant un niveau d’interactivité inconnu jusqu’alors.

Comme pour la Star Ac’, on peut voter, privilège de vivre en république démocratique.

Par contre, pour avoir un tel divertissement, il faut passer à la caisse.

Et découvrir que sans envoyer le moindre SMS, je participe au système à hauteur de plusieurs milliers d’euros par an, forcément, ça la fout mal. Surtout maintenant que j’essaie de me tenir aussi loin que possible de tout cela.

Ce que je n’arrive pas à comprendre malgré tout c’est, comment des personnes qui peuvent envoyer une dizaine de SMS à 2€ pendant un prime de Secret Story, ne se déplacent pas un à deux dimanches de printemps par an pour aller glisser leur SMS physique dans une boîte, alors qu’ils ont payé pour ?

Posté le 12 septembre 2014 par Jacques Danielle