Leave Ellipse alone !

VICE : Comment avez-vous découvert que vous vouliez coucher avec des animaux ?
Michael : Ça a commencé quand j’avais 14 ou 15 ans. J’ai grandi à la campagne, donc je voyais des animaux s’accoupler très souvent, et ça a fini par éveiller ma curiosité.

V : Quand êtes-vous finalement passé à l’acte ?
M : Il y a quelques années, je parlais de ça avec une amie et ça l’a intriguée. Elle avait un chien, et donc un jour, elle l’a « laissé faire ». Elle m’en a parlé le lendemain, et nous sommes allés chez elle pour que je les regarde. J’ai finalement essayé ce jour-là. Le chien semblait avoir envie de moi aussi, alors je l’ai laissé me prendre.

V : Quelles espèces vous excitent plus particulièrement ?
M : Les chiens, surtout. Les chevaux aussi, un peu. Parmi les chiens, je préfère les border collies, les labradors et les bergers allemands. Ce sont des chiens magnifiques. La plupart du temps, je fais ça avec des chiens, mais j’ai déjà caressé une jument une fois.

V : Vous faites souvent l’amour avec des animaux ?
M : Entre deux et trois fois par mois. Parfois plus, parfois moins. Ma femme et moi sommes propriétaires d’un magnifique chien mâle.

[…]

V : Y a-t-il des sentiments, ou c’est juste pour le sexe ?
M : Dans notre communauté, on distingue les zoophiles des « bestialistes ». Les zoophiles aiment leurs animaux […] Les bestialistes obligent les animaux […] Moi, je suis un zoophile. Je pense que 95% des gens qui font l’amour avec des animaux le font pour bien plus que le sexe.

V : Comment ça se passe exactement quand vous avez des rapports avec votre chien ? C’est un mâle, c’est bien ça ?
M : Il a commencé de lui-même quand il était plus jeune. Je louais un DVD à une borne automatique, et ça lui a pris d’un coup. C’était la première fois qu’il me prenait. Depuis, il a appris à différencier quand est-ce qu’il peut le faire ou pas, en fonction de mon langage corporel et de celui de ma femme. Ça se passe comme ça : je me mets nu, à quatre pattes. S’il en a envie, il me monte dessus et me prend. Sinon, il va chercher un jouet, je me rhabille, et on va jouer dans le jardin tous les deux.

[…]

V : La législation danoise autorise les rapports avec des animaux, tant que l’animal n’en souffre pas. Qu’en pensez-vous ?
M : […] Les animaux peuvent vraiment prendre du plaisir dans ces rapports, et si vous ne me croyez pas, c’est que vous n’avez jamais vu ça en vrai. Je n’ai absolument aucun doute quant au fait que mon chien a parfois envie de moi et qu’il apprécie systématiquement nos rapports.
[LE DANEMARK EST-IL EN TRAIN DE DEVENIR LA CAPITALE EUROPÉENNE DU TOURISME SEXUEL ZOOPHILE ? sur Vice.com]

Posté le 9 avril 2014 par Jacques Danielle