Le Free(k) c’est chic

Le magazine Capital de novembre consacre un important dossier à Free intitulé « Free sa méthode commando contre Orange, Bouygues, SFR et les autres… » dans lequel plusieurs informations sont dévoilées.
[…]
Chose plus étonnante, en interne, le fondateur de Free n’exclut pas, de racheter un de ses concurrents SFR ou Numéricâble. Mais la plus belle prise serait Bouygues Télécom, dont le patron a été le plus farouche opposant à Free Mobile.
[Free va s’attaquer aux cartes prépayées et n’exclut pas de racheter SFR ou Bouygues sur UniversFreebox.com]

On commence la semaine avec du gros lulz.

Même pas un an après son arrivée sur le marché du mobile, Free se voit déjà racheter la concurrence ? Pourtant, les chiffres tendent à prouver qu’ils risquent de passer un anniversaire compliqué. De plus, pendant ce temps, les concurrents ne sont pas avares d’âneries non plus.

La seule explication logique, c’est que Niel est au courant que la Taxe Google va être mise en place, et qu’il pourra alors récupérer un paquet d’argent.