La religion, une affaire de cons

Le Président de la République souhaite que le Parlement étudie un projet de loi sur un “statut du beau-parent”, afin de “reconnaitre des droits et devoirs aux adultes qui élèvent des enfants qui ne sont pas les leurs”.

[…]

Mais encore, et là est le plus grave, est ouverte la possibilité pour des couples de même sexe d’adopter des enfants.

L’éducation d’un jeune, passant par le rapport à l’altérité, ne peut se faire que s’il évolue dans un contexte familial marqué par la différence sexuelle.

Le modèle éducatif du « rapport au même » pourrait porter gravement atteinte à la santé psychique et à la capacité d’une personne à s’insérer dans la société.

A la suite de nombreux politiques et responsables du monde associatif, je dénonce cette manœuvre organisée par certains lobbys, qui, sous couvert d’altruisme, cache une volonté sournoise de briser les repères fondamentaux inscrits dans le cœur de tout être humain.

Aussi, j’invite toutes les personnes de bonne volonté à se mobiliser contre ce nouvel outrage fait à la famille, actuellement si fragilisée.

Face à une telle situation, on est en droit d’attendre une politique plus protectrice de cette cellule de base de la société.

+ Mgr Aillet
Evêque de Bayonne Lescar et Oloron.
[Message de Mgr Marc Aillet, sur le projet de loi concernant le nouveau statut de « beau-parent » sur Diocese-bayonne.org]

*S’en va, car ne trouve même pas les mots…*

Du coup, j’ai créé une nouvelle catégorie : Bullshit.

Posté le 12 novembre 2009 par Jacques Danielle