Korean Dream

Les cours de coréen sont pris d’assaut dans les facs françaises.
[…]
Elles ne l’avoueront pas d’emblée, mais c’est bien la K-Pop, la pop coréenne, qui les amène dans les salles de cours de coréen.
[…]
Dans les amphis, 97% de filles, âgées de 18 à 20 ans. Certaines viennent de Normandie ou du Nord exprès pour assister aux cours ; aucune n’a de lien familial avec la Corée du Sud.
[…]
Un succès d’autant plus déroutant pour les enseignants que l’apprentissage de la langue est extrêmement difficile.
[…]
« En France, tout le monde est cynique, dépressif, et nous répète qu’on n’a pas d’avenir. » Ce que confirme Maud, en master, partie deux fois à Séoul :

« Là-bas, c’est l’inverse ! Ça brille, c’est beau, les gens sont polis, dynamiques, la vie est très agréable. En rentrant en France, je me suis dit que question services on était encore au Moyen-Age. »

Avec une croissance annuelle de plus de 3%, la Corée du Sud est aussi le pays où l’on trouve le plus de boîtes de nuit et de karaokés. Et où l’alcool local est moins cher que l’eau.
[…]
Morgane était baby-sitter en France en attendant de trouver un job en lien avec son BTS santé. Elle a passé plus de deux ans à apprendre le coréen toute seule en regardant des dramas sur Internet, avant de partir s’installer en Corée :

« Je gagne le salaire moyen coréen, j’ai un très bon pouvoir d’achat, tout va bien. »

Morgane vit son rêve. Elle travaille quinze heures par jour, 70 par semaine, n’a qu’un seul jour de congé, mais ça ne la dérange plus : là-bas c’est la norme.

La norme aussi d’enchaîner après sa journée de travail une soirée alcoolisée avec ses collègues jusque 4 heures du matin.
[…]
L’envers du décor refroidit aussi beaucoup de jeunes Françaises. La Corée du Sud est par exemple championne du monde de chirurgie esthétique : une personne sur trois à Séoul en a déjà fait. « C’est un peu flippant », confirme Maud, « parfois on a l’impression de croiser des dizaines de clones dans la rue. » Un diktat de la beauté lié à la pression de la réussite que les jeunes Coréens subissent dès leur naissance. Le pays du matin calme détient le triste record du plus grand taux de suicides de l’OCDE.
[Fans de K-pop, elles plaquent la France pour s’installer à Séoul sur Rue89.com]

Posté le 8 décembre 2012 par Jacques Danielle