Je les supporte de moins en moins

L’Assemblée nationale a interdit dans la nuit de mercredi à jeudi la mise à disposition en libre service, payant ou non, de fontaines à sodas (« free refill »), par le vote d’un amendement UDI au projet de loi de modernisation du système de santé.
[…]
« La mise à disposition en libre service, payant ou non, de fontaines proposant des boissons avec ajout de sucres ou d’édulcorants de synthèse est interdite en tous lieux ouverts au public ou recevant du public », stipule l’amendement […]. La liste des catégories de boissons dont la mise à disposition est interdite sera fixée par un arrêté ministériel.
[…]
Le programme national nutrition santé a fixé comme objectif de réduire au moins de de 25 % la proportion d’enfants consommant plus d’un demi-verre de boissons sucrées par jour et promeut le repère de consommation « eau à volonté, l’eau est la seule boisson indispensable », notent ces élus centristes.
[L’Assemblée nationale interdit les fontaines à sodas en libre service sur LeMonde.fr]

Légiférer et réprimer plutôt qu’éduquer.

Et cette mauvaise foi concernant l’eau. Quand il s’agira de protéger le lobby viticole, bien plus puissant en France que celui des sodas américains, là par contre on risque de réaliser qu’il y a beaucoup d’eau dans le vin.

Le titre.

Posté le 3 avril 2015 par Jacques Danielle