JDMAI #6

Spaced (Intégrale) : Le titre français est Les Allumés. Même si c’est moche, ça correspond assez à l’esprit de la série. Très simple tout en étant structurellement bien construit, les (trop peu nombreux) épisodes défilent à la vitesse de la lumière avec plaisir.

Flaked (Saison 1) : Série bien descendue par la critique, je m’étais quand même dit que j’allais lui laisser une chance depuis que j’avais reçu le mail de Netflix annonçant sa sortie. Et j’ai bien fait. C’est simple tout en sachant se développer comme il faut. Je n’ai pas tout compris, mais pour le reste j’ai vraiment passé un bon moment. Une sorte d’How To Make It In America, version Los Angeles.

The Driver (Intégrale) : Mini-série qui aurait très bien pu être film de moins de 3h. C’est dommage car cela oblige les scénaristes à prendre quelques raccourcis alors qu’on aurait aimé avoir la version longue. De fait, n’a pas un intérêt particulièrement poussé.

Line Of Duty (Saison 1 & Saison 2) : Plutôt surpris, je m’attendais à retrouver la même chose que dans tous les policiers anglais, mais le traitement est différent et c’est plaisant.

Love (Saison 1) : Sortie en même temps que Flaked sur Netflix, je m’attendais à la même chose mais version féminine. Ce n’est pas le cas. Par contre ça avance encore moins que Flaked. Mais ça se regarde très simplement et c’est globalement amusant.

Et c’est tout. Mois de juin très léger question séries pour raisons professionnelles. A la place j’ai lu. Je tacherai de faire la critique des trois livres un peu plus tard.

Posté le 2 juillet 2016 par Jacques Danielle