JDMAI #41

Engrenages (Saison 7) : Un premier épisode quelque peu perturbant (on dirait un spot de campagne de l’extrême droite) avant de retourner sur un chemin plus appréciable. Encore une saison très réussie. Ça fait quatorze ans que ça dure. C’est fou une telle prouesse ! Et Audrey Fleurot.

True Detective (Saison 3) : Quel supplice ! L’histoire initiale étant bien trop banale pour avoir un quelconque intérêt, il a été décidé de noyer le poisson dans une narration sur trois époques, avec un twist concernant la période actuelle : le personnage principal perd la mémoire. Résultat on ne sait pas si on est devant une série policière ou un documentaire sur un patient atteint d’Alzheimer. Et une fois que l’on a compris que l’enquête n’avait pas été résolue lors des deux premières enquêtes, il devient évident que les deux visions du passé n’ont strictement aucun intérêt. La première moitié du premier épisode pose la trame, et la seconde moitié du dernier épisode répond à toutes les questions en cinq minutes chrono. Entre deux, c’est un vide sidéral. Et ce choix totalement regrettable d’avoir tenté de vieillir les acteurs pour représenter leurs personnages avec 25 années de plus; c’est ridicule car absolument pas crédible malgré les heures qu’ils doivent passer au maquillage. La tonicité visible dans leurs postures et leurs mouvements ne trompe personne. A chaque production de la sorte j’ai l’impression de regarder de nouveau Madame Doubtfire et je suis affreusement gêné. En dehors du générique, il n’y a strictement rien à garder.

Z Nation (Saison 1) : Un vrai bon divertissement de qualité. Une version parodique/allégée de The Walking Dead où le drama est vite éclipsé par l’humour. J’adore.

Z Nation (Saison 2) : Finalement la première saison était sobre. Cette fois ils sont partis dans des délires incroyables. Et c’est génial. Ça revisite complètement le genre.

Frasier (Saison 6) : Enfin ça bouge un peu ! Mais pas trop non plus… On continue quand même.

Counterpart (Saison 2) : Dur de commencer une saison en sachant que la série a été annulée. Pour autant, j’ai su apprécier. Malheureusement c’est nettement moins intéressant que le premier volet. Et j’accepte cette fin. Dommage. Mais merci.

Mad Max: Fury Road : Divertissant.

Posté le 1 juin 2019 par Jacques Danielle