JDMAI #29

The Looming Tower (Intégrale) : Excellent jusqu’au neuvième épisode où tout s’accélère et la série se transforme en vulgaire documentaire type RMC Découverte. Dommage. Le reste est vraiment très bon, bien écrit et globalement crédible concernant la partie fictionnelle.

Shooter (Saison 2) : Toujours simple et distrayant.

The Rain (Saison 1, Épisode 1) : C’est tellement ridicule…

The Hobbit: The Battle of the Five Armies : Le titre est totalement en accord avec le contenu puisque j’ai l’impression d’avoir assisté à une bataille de deux heures, précédée et suivie de quelques dialogues. Mais en dehors des chèvres bardées des nains, on est très loin des batailles qu’offrait la trilogie du Seigneur des Anneaux. Le résultat est décevant.

Game Of Thrones (Saison 7) : Ce n’était pas si mal. Enfin des notes d’espoir. Dommage que Cersei vienne vraiment tout gâcher. Et les dragons, il va falloir se calmer là-dessus.

Hap and Leonard (Saison 1) : Difficile à décrire. Un mélange particulier entre Justified et Utopia. Le résultat est simple, drôle et divertissant.

Love (Saison 3) : Propre. Ça se construit bien et c’est vraiment sympa à suivre.

Atlanta (Saison 2) : Trop qualitatif pour que je me risque à un avis qui ne serait pas à la hauteur. Autant lire cet article qui résume pas trop mal le chef d’œuvre. Une note quand même concernant l’épisode 10, FUBU, incroyable retour à l’adolescence malgré le peu de poins communs avec la vie d’Earn.

Bones (Saison 11, Saison 12) : Quel calvaire ! La série était vraiment devenue son propre cliché, à l’image parfaite de son ultime épisode. Au moins c’est terminé. Et j’essaierai de garder en mémoire les premières saisons que j’avais pris beaucoup de plaisir à suivre.

Hap and Leonard (Saison 2, Saison 3) : Double critique volontaire. Si j’ai bien aimé la première saison, les deux autres c’était beaucoup moins la joie, et j’ai dû me faire violence en espérant retrouver la flamme du début. Sans succès. Tant pis.

Posté le 1 juin 2018 par Jacques Danielle