JDMAI #23

Shooter (Saison 1) : Quand une série est ce qu’elle prétend être, avec en plus des bonus délicieux, c’est un grand oui ! 10 épisodes de divertissement et de plaisir.

La Trêve (Saison 1) : Ma première série belge. Un heureux mélange entre True Detective, Fargo et Forbrydelsen saupoudré d’une sauce à l’humour belge. Une magnifique surprise. L’interview de son réalisateur dans Télérama est d’une justesse rarement vue dans ce genre d’exercice promotionnel.

White Collar (Saison 5) : En cherchant des informations sur un des acteurs, j’ai réussi à me faire spoiler le gros événement de la saison, alors forcément… Mais ça reste gentil.

Billions (Saison 2) : La première saison ne m’avait pas laissé un grand souvenir. Ce nouveau chapitre c’est tout l’inverse. Un crescendo vers un avant-dernier épisode exceptionnel. Le douzième venant calmer les esprits et poser les bases de la saison trois. Une belle prouesse de faire d’une série moyenne, quelque-chose de scotchant !

White Collar (Saison 6) : La dernière. Qui offre une vraie fin. Content.

Homeland (Saison 6) : Oui ! Une intrigue encrée dans le réel avec brio. Une réussite. Dommage que les dernières minutes partent dans le mauvais sens, pour introduire la prochaine saison.

The Company (Intégrale) : Cette mini-série traînait sur mon NAS depuis des années. J’avais tenté de la lancer à plusieurs reprises, sans y arriver. Effrayé par les trois épisodes de 90mn chacun. Enfin la bonne occasion. Bref. C’est pas fou. C’est même plutôt moyen. On est loin de ce que peut proposer HBO sur ce créneau. Beaucoup de mal avec l’acteur principal, Chris O’Donnell, qui est encore plus prétentieux que dans NCIS : Los Angeles. Mais l’aspect inspiré de faits réels est intéressant. Et permet de mieux se rendre compte de la lâcheté des américains dans de nombreux événements historiques.

Six Feet Under (Saison 5) : Je… Non, je ne suis pas prêt à parler de cette fin. Il va me falloir du temps pour m’en remettre d’abord.

Posté le 1 décembre 2017 par Jacques Danielle