~

Hugo à la rue

C’est un peu sur le tard que j’ai découvert l’année dernière, via cet extrait d’un étudiant tatoué et à moitié défoncé, Loris Giuliano.

Le concept est vieux comme le monde; puisqu’on est sur du simple micro-trottoir.

La particularité ici étant que le sujet choisi incite souvent aux débordements et que l’interviewer, Loris donc, maîtrise parfaitement l’art de mettre les personnes en confiance pour qu’elles laissent libre court à leur folie.

Le résultat, ce sont des séquences souvent très drôles, parfois touchantes, de temps en temps inquiétantes et régulièrement déprimantes. Autant dire qu’il y en a pour tous les goûts, raison probable du succès.

Je n’ai pas l’historique complet du personnage mais il me semble qu’à la base il faisait des petits formats Loris à la rue pour Golden puis ensuite il a lancé sa propre chaîne avec des vidéos de plusieurs dizaines de minutes.

Pas forcément de recommandations particulières, vu la taille de la bibliothèque (une centaine de vidéos en tout ?); le plus simple étant de piocher un peu au hasard.
Mais comme points marquants je dirai :

Le titre.