Hello old friend

Moins de trois mois après avoir sauté le pas, je découvre avec joie que mon service favori de réservation et achat de billets de train, Trainline, transmet tous nos échanges à Facebook.

Hi, @trainline_eu It seems that your app is sending data to Facebook. It includes from/to cities, currency, number of passengers, a unique personnal ID assigned by Google or Apple, … Did I miss the text telling me my personnal data will be shared with advertising partner ?
[David Bertho sur Twitter.com]

C’était bien la peine…

D’autant plus déçu par cette nouvelle que j’adorais ce service, je suis un client de la première heure, j’ai eu beaucoup d’échanges avec l’équipe de Captain Train et y ai converti un bon nombre de proches.

Avec l’annonce du rachat en 2016, je craignais surtout de perdre le principe KISS qui était la règle de leur UX; et la proximité des équipes avec les clients

L’arrêt du support des Chèques Vacances annoncé fin 2018 confirmait le second point.

Mais cette découverte récente et la très mauvaise réaction de Trainline derrière m’ont définitivement convaincu de descendre de la rame.

Trente minutes après l’envoi de ma demande, je recevais un e-mail personnalisé me confirmant la suppression de mon compte. On ne pourra pas leur retirer leur réactivé.

EDIT 03/03/2019 :
Trainline a décidé de ne pas assumer et de prendre ses clients pour des idiots. Magnifique.

Bonsoir, Même si les données passent par l’outil d’analyse de Facebook, elles ne sont pas partagées avec Facebook – Trainline contrôle ces données. Le respect des données et la sécurité de nos clients est primordiale et la protection des données est au coeur de notre activité.
[Trainline France sur Twitter.com]

Une capture pour la postérité.

Posté le 2 mars 2019 par Jacques Danielle