Guérilla urbaine

Ils se donnent rendez-vous à la nuit tombée […] avec un pot de peinture blanche, un rouleau à peinture et une corde pour dessiner une ligne bien droite. Ils ont aussi préparé un pochoir en carton représentant un vélo. L’action dure environ une heure. Vêtus de gilets réfléchissants, quatre ou cinq militants de La Masse critique […] s’installent au bord d’une rue et aménagent une bande cyclable sur la chaussée.
[…]
Mais cette voie n’a aucune valeur juridique. Personne, et surtout pas la mairie de Toulon, n’a demandé à ce groupe de se charger d’un tel aménagement. Le succès est pourtant immédiat. Le lendemain matin, les cyclistes découvrent la nouvelle « piste » et l’empruntent sans hésiter. Les automobilistes ralentissent et évitent de rouler sur la peinture blanche. Quelques jours plus tard, les services de la voirie découvrent la supercherie et recouvrent de peinture noire la bande et le vélo dessinés sur la chaussée.
[…]
Les militants pro-vélo ne sont pas pour autant des révolutionnaires. […] Ils ne cherchent pas à se mettre en avant, mais souhaitent faire avancer leur cause. Et ça marche. […] La ville, dirigée par Hubert Falco (UMP) […] a nommé il y a six mois un responsable en charge des « déplacements doux » qui consulte les associations de cyclistes pour les aménagements de voirie, l’installation de double-sens cyclables […] ou de « tourne-à-droite ».
[Ces militants qui dessinent des fausses pistes cyclables sur Transports.Blogs.LeMonde.fr]

Posté le 20 novembre 2012 par Jacques Danielle