En un éclair

Le 05 octobre 2017 :

Lille est la première ville de France à accueillir les petits vélos verts de Gobee-bike, réseau de vélos en libre-service et sans station.
[…]
La petite entreprise ne craint ni les dégradations, ni les vols. Le concept est « sécurisé » et « l’esprit de communauté doit jouer ».
[L’offre de vélos en libre-service s’étoffe avec les Gobee.bike sur LaVoixDuNord.fr]

Le 26 octobre 2017 :

Les Gobee bike cartonnent depuis leur arrivée à Lille le 5 octobre. Mais une quinzaine de ces vélos verts en libre-service, sans bornes d’attache, ont été volés. Une soixantaine d’autres ont été gardés chez eux par des utilisateurs. Des dérives marginales, selon la société.
[…]
« Nous avons une forte demande et des retours très positifs. Nous mettons de nouveaux vélos en circulation dans la métropole lilloise. Il y en aura bientôt un millier au total. »
[Plusieurs dizaines de Gobee bikes volés ou privatisés sur LaVoixDuNord.fr]

Le 08 décembre 2017 :

Depuis quelques semaines, il est devenu difficile de trouver un vélo vert pomme dispo et en état de rouler dans Lille. Nous en avons fait l’expérience vendredi : 100 % des vélos trouvés dans la rue (sans passer par l’application GPS) étaient « HS ». Gobee.bike annonce le retour d’une grande partie de sa flotte aux ateliers, et une réduction du périmètre « desservi ».
[…]
Est-ce la fin de Gobee.bike à Lille et dans la métropole ? « Non », répond la start-up, via une déclaration officielle
[…]
La société dit avoir augmenté ses effectifs, avec « dix personnes dédiées à la récupération et la réparation des vélos à Lille ».
[Vélos volés ou détériorés… Gobee.bike réduit la voilure sur LaVoixDuNord.fr]

Le 09 janvier 2018 :

C’est dans une lettre adressée à ses utilisateurs que la société Gobee bike a annoncé la nouvelle : les vélos verts à Lille, c’est fini !
« Ces dernières semaines, le vandalisme et les dégâts causés à notre flotte ont atteint des limites que nous ne pouvons plus surmonter. (…) Nous avons utilisé toutes nos ressources pour remplacer la flotte avec de nouveaux Gobee, en effectuant souvent de très lourdes réparations sur les vélos endommagés. (…) C’est pourquoi, aujourd’hui, nous mettons un terme à notre service dans la ville de Lille. »
[Lille : les vélos verts Gobee bike, c’est (déjà) fini ! sur FranceTVInfo.fr]

Sans surprise. Forcément désolant de voir à quel point la stupidité des gens est prévisible.

Photo.

Posté le 9 janvier 2018 par Jacques Danielle