East(back)pak

Les travailleurs s’amassent sur le quai du RER A, à La Défense, un vendredi vers 17 heures. Ils ont 25, 30, 40 ans. Portent des sacoches, des baise-en-ville et des sacs à dos. Mais pas n’importe lesquels : des Eastpak. Tous le même modèle, le vieux modèle, bleu marine ou noir – bordeaux pour les plus originaux –, en toile solide.

Vieillis, « encostumés », déplumés… jeunes et moins jeunes conservent de leurs années collège ce seul appendice dorsal.
[…]
Le sac Padded, modèle mythique de la marque, a d’abord été cousu en 1960 pour l’armée américaine, sur la côte est. Puis il a envahi les campus du pays.
[…]
Il faut attendre une vingtaine d’années pour qu’il franchisse les frontières. Premier pays à l’importer : la France.
[…]
[qui] reste aujourd’hui le premier pays à acheter ce sac à dos sage et costaud, ainsi que ses déclinaisons en bandoulière, à fleurs, ou plus sportives. L’Europe est devenue le principal marché, de loin, pour la marque.
[…]
« La marque s’est construite dans le temps, comme Lacoste. Elle est stable. Le produit ne bouge pas, il est adapté au transport de livres, il est solide. Ce sont les jeunes qui vont au produit, pas le produit qui se contorsionne pour leur plaire en essayant de suivre les modes. »
[…]
D’ailleurs, le slogan de la marque n’a pas changé : « Built to resist » (fabriqué pour résister).
[Eastpak nous refourgue le même sac depuis le collège (et ça l’inquiète) sur Rue89.com]

Je ne me souviens plus exactement en quelle année j’ai reçu mon Eastpak. Certainement en 3ème. Mais je me rappelle très bien que c’est un cadeau de Noël de ma soeur qui résultait d’une demande de ma part, suite à de grosses déceptions avec des sacs d’autres marques.

Aujourd’hui, je le porte tous les jours pour aller au travail. Il me permet d’embarquer les indispensables (lunettes de vue, lunettes de soleil, parapluie, gourde…). Je l’utilise également pour tous mes déplacements de courte durée. Suffisamment grand pour contenir le nécessaire pour un weekend (parfois) rallongé.

Et même si on voit qu’il n’est pas neuf, il est en parfait état après ces années d’utilisation non soignée.

Lorsque j’en avais fait la demande, j’esperais qu’il durerait, et c’est effectivement le cas. Un vrai bon achat.

Posté le 20 décembre 2012 par Jacques Danielle