Car nage

With services like Google Maps, Waze and Apple Maps suggesting shortcuts for commuters through the narrow, hilly streets of Leonia, N.J., the borough has decided to fight back against congestion that its leaders say has reached crisis proportions.
[…]
Since Waze uses crowd sourcing to update its information, some people — frustrated at the influx of outside traffic — have taken to fabricating reports of traffic accidents in their communities to try to deter the app from sending motorists their way.
[…]
The slender road [Melissa Soesman] lives on, Irving Street, becomes a parking lot at least two or three times a week during the morning rush. On Tuesday, her son was a half-hour late to his college class because his car, which was parked on the street, was hemmed in by traffic.
[Navigation Apps Are Turning Quiet Neighborhoods Into Traffic Nightmares sur NYTimes.com]

Magnifique.

Ou quand la technologie se retourne contre elle-même. Grâce à l’égoïsme et la bêtise humaines.

JDMAI #23

Shooter (Saison 1) : Quand une série est ce qu’elle prétend être, avec en plus des bonus délicieux, c’est un grand oui ! 10 épisodes de divertissement et de plaisir.

La Trêve (Saison 1) : Ma première série belge. Un heureux mélange entre True Detective, Fargo et Forbrydelsen saupoudré d’une sauce à l’humour belge. Une magnifique surprise. L’interview de son réalisateur dans Télérama est d’une justesse rarement vue dans ce genre d’exercice promotionnel.

White Collar (Saison 5) : En cherchant des informations sur un des acteurs, j’ai réussi à me faire spoiler le gros événement de la saison, alors forcément… Mais ça reste gentil.

Billions (Saison 2) : La première saison ne m’avait pas laissé un grand souvenir. Ce nouveau chapitre c’est tout l’inverse. Un crescendo vers un avant-dernier épisode exceptionnel. Le douzième venant calmer les esprits et poser les bases de la saison trois. Une belle prouesse de faire d’une série moyenne, quelque-chose de scotchant !

White Collar (Saison 6) : La dernière. Qui offre une vraie fin. Content.

Homeland (Saison 6) : Oui ! Une intrigue encrée dans le réel avec brio. Une réussite. Dommage que les dernières minutes partent dans le mauvais sens, pour introduire la prochaine saison.

The Company (Intégrale) : Cette mini-série traînait sur mon NAS depuis des années. J’avais tenté de la lancer à plusieurs reprises, sans y arriver. Effrayé par les trois épisodes de 90mn chacun. Enfin la bonne occasion. Bref. C’est pas fou. C’est même plutôt moyen. On est loin de ce que peut proposer HBO sur ce créneau. Beaucoup de mal avec l’acteur principal, Chris O’Donnell, qui est encore plus prétentieux que dans NCIS : Los Angeles. Mais l’aspect inspiré de faits réels est intéressant. Et permet de mieux se rendre compte de la lâcheté des américains dans de nombreux événements historiques.

Six Feet Under (Saison 5) : Je… Non, je ne suis pas prêt à parler de cette fin. Il va me falloir du temps pour m’en remettre d’abord.