Déménagement

Après presque quatre années passées à Strasbourg, le blog a profité du grand weekend de chassé-croisé des vacanciers pour partir s’installer à Vitry-sur-Seine, toujours à proximité d’un cours d’eau évidemment.

Ça c’est la partie imagée, monde réel. Administrativement on passe d’un Kimsufi chez OVH à une Dédibox chez Online.

roulotte_free_mobile_xavier_niel

Le pourquoi ? Principalement pour des raisons financières en réalité.

En décembre 2012 j’avais profité d’un Bon Plan Kimsufi pour prendre une grosse bécane à un très bon prix (25.99€HT). Aujourd’hui l’offre standard est presque équivalente; si l’on regarde un KS-4C vendu 21.99€HT :

Core i5-2300@2.8Ghz+ (4c/4t)
16Go
2To

La seule différence se fait sur le processeur. Pas de quoi à mes yeux justifier un écart de prix de 4€HT, surtout que ma machine est beaucoup plus vieille puisque c’est du recyclé.
Et si à une époque toute cette puissance pouvait se justifier, j’ai pu constater que je n’en avais pas besoin d’autant depuis quelque mois.

D’un autre côté, une migration c’est chiant; alors il me fallait des arguments convaincants. Passer à une machine quasi équivalente pour économiser 4€HT ? Ouais mais bon… Passer sur une machine largement inférieure pour économiser 11€HT ? C’est intéressant mais ça va ramer…

Jusqu’à ce qu’Online sorte sa gamme 2016, en particulier sa Dédibox XC 2016 à 15.99€HT. Un processeur certes plus limité, mais pas tant que ça; 10€HT en moins, un vrai changement puisque c’est un autre hébergeur, récupération au passage du backup FTP de 100Go qu’OVH avait supprimé des offres Kimsufi peu avant que je ne prenne ce dernier, et enfin, passage au SSD.

A partir d’aujourd’hui je vais donc pouvoir jouer avec une machine toute neuve que je n’aurai pas peur de voir claquer du jour au lendemain, et ça pour presque 150€TTC en moins par an ! Au quotidien les différences devraient être minimes. Au passage ça me permet de passer directement à une version plus récente de Debian sans upgrader une installation qui commençait à ne plus ressembler à rien. Repartir sur des bases saines.

Ma plus grosse inquiétude concerne Online que je découvre. Pour le blog, rien ne change en fait. C’est reparti pour quatre ans ?

Petit point hardware.

Le Kimsufi Bon Plan :

Intel Core i5-2320@3.0Ghz (4c/4t)
16Go
2To

La Dédibox XC 2016 :

Intel C2750@2.4Ghz (8c/8t)
16Go
250Go SSD

Le A propos a été mis à jour en conséquence.

Bonjour tristesse !

Après avoir harcelé les utilisateurs de Windows Seven qui refusaient de faire l’upgrade GRATUIT ON TE DIT §§§!!!§§§!! vers Windows 10, voilà qu’ils ne préviennent même pas via une popup ou un fullscreen au moment d’une reprise de session.

Il a fallu que j’aille voir le programme Obtenir Windows 10 pour obtenir confirmation :

endUpgradeWin10

Reste plus qu’à espérer qu’ils suppriment cette merde automatiquement via une mise à jour prochaine. Partisan du moindre effort je n’ai jamais pris le temps de faire les démarches pour le désinstaller moi-même. Me permettant de voir le harcèlement auquel était prêt à se livre Microsoft pour qu’on upgrade.

JDMAI #6

Spaced (Intégrale) : Le titre français est Les Allumés. Même si c’est moche, ça correspond assez à l’esprit de la série. Très simple tout en étant structurellement bien construit, les (trop peu nombreux) épisodes défilent à la vitesse de la lumière avec plaisir.

Flaked (Saison 1) : Série bien descendue par la critique, je m’étais quand même dit que j’allais lui laisser une chance depuis que j’avais reçu le mail de Netflix annonçant sa sortie. Et j’ai bien fait. C’est simple tout en sachant se développer comme il faut. Je n’ai pas tout compris, mais pour le reste j’ai vraiment passé un bon moment. Une sorte d’How To Make It In America, version Los Angeles.

The Driver (Intégrale) : Mini-série qui aurait très bien pu être film de moins de 3h. C’est dommage car cela oblige les scénaristes à prendre quelques raccourcis alors qu’on aurait aimé avoir la version longue. De fait, n’a pas un intérêt particulièrement poussé.

Line Of Duty (Saison 1 & Saison 2) : Plutôt surpris, je m’attendais à retrouver la même chose que dans tous les policiers anglais, mais le traitement est différent et c’est plaisant.

Love (Saison 1) : Sortie en même temps que Flaked sur Netflix, je m’attendais à la même chose mais version féminine. Ce n’est pas le cas. Par contre ça avance encore moins que Flaked. Mais ça se regarde très simplement et c’est globalement amusant.

Et c’est tout. Mois de juin très léger question séries pour raisons professionnelles. A la place j’ai lu. Je tacherai de faire la critique des trois livres un peu plus tard.