Protitute’s client syndrome

Depuis bientôt deux ans que j’utilise presque quotidiennement le service de vélos en libre-service V’Lille, j’ai remarqué parmi les autres utilisateurs un comportement auquel je n’échappe pas.

Nous savons tous très bien que les vélos que nous empruntons ne nous sont pas réservés et qu’ils ont été utilisés par un certain nombre d’inconnus avant nous. Que ce soit la position de la selle, les déchets laissés dans le panier, ou même l’état général de l’engin, tout cela nous le rappelle à chaque fois. C’est comme cela que ça fonctionne, et on s’en accommode. On essaie simplement de prendre la bicyclette la plus correcte de la station et voilà.

Par contre, si on a le malheur de voir une personne reposer un vélo, alors il sortira définitivement de notre champ de sélection. Voir qu’il a été utilisé par un inconnu juste avant et se retrouvé en présence cette personne apporte une sorte de dégoût qui ne permet au vélo d’être choisi qu’à la seule condition qu’il ne soit que le seul disponible sur la station.

En y réfléchissant un petit peu, et en en discutant avec d’autres utilisateurs, j’en suis arrivé à faire un parallèle avec les clients des filles de joie. N’étant pas moi même l’un d’eux, je ne peux l’affirmer avec certitude; mais j’imagine que le phénomène doit être identique. Ils savent qu’ils ne sont pas les seuls à emprunter l’entrejambe de la prostituée, mais ils arrivent à faire abstraction; par contre, dans le cas où ils verraient le client précédent en sa compagnie, alors il deviendrait impossible pour eux de faire appel à ses services. Le dégoût l’emportant alors sur le désir.

A creuser ?

Worldwide WP 5k 2013 #wwwp5k

En lisant l’Hebdo WordPress francophone de cette semaine, je suis tombé sur cet article de la maison mère :

The Automattic Worldwide WP 5k is back again in 2013! Set your timers for September 29th!

At Automattic we work from all over the world, and we use internal blogs for socializing and exchanging non-work ideas in addition to making WordPress.com and our other products more awesome. One of the things we’re really concerned about is staying healthy – we even have an entire internal blog dedicated to fitness.

We had a great idea: Get all Automatticians from 120 cities & 24 countries to run/walk a 5k on the same day! This way we can get some exercise together as a company even though we’re apart. Two years later, and there are now 190 Automatticians who we hope will take part in the 5k in 2013.

This year we’ll be doing something a bit different – running together during our company meetup, but we want to invite you to join us, WordPress.com users (and self-hosted WP users, too!), in the Worldwide WP 5k – the 5k blogged around the world!
[Automattic’s Worldwide WP 5k 2013 sur En.Blog.Wordpress.com]

Grand utilisateur de WordPress, il n’en fallait pas moins pour me convaincre.

wwwp5k2013

J’avais brièvement étudié le parcours sur Google Map avant de partir, histoire de m’assurer qu’il répondait bien à la condition principale : faire 5 kilomètres; et c’est parfaitement le cas.

On dit merci WordPress !

Le résultat est visible un peu plus en détails sur WikiLoc; il a été enregistré grâce à l’application Runkeeper avec mon futur ex-iPhone 4S. C’était d’ailleurs très certainement notre dernière sortie ensemble, étant donné que son remplaçant est déjà arrivé.

Humour du Vendredi soir (BIS)

Semaine chargée pour tous ? En tout cas c’est un Vendredi détente.

En écho aux tribulations (toujours en cours) d’OVH, une réaction sur les forums :

Dites-moi d’où il vient
Enfin je saurais où je vais
Octave dit que lorsqu’on attend bien
On finit toujours par trouver
Il dit qu’il n’est jamais très loin
Que mon paiement sera bientot validé
Octave dit « vendre des KS2G c’est bien »
Bien mieux qu’un datacenter inhabité
Pas vrai ?

Où est mon serveur ?
Dis-moi où est mon serveur ?
Sans même pouvoir me situer
Dans la file du robot qui m’aime pas
Ah sacré KS2G
Dis-moi où es-tu caché ?
Ça doit, faire au moins mille fois que j’ai
Compté mes doigts

Où t’es, serveur-outai ?
Où t’es, serveur-outai ?
Où t’es, serveur-outai ?
Où t’es, où t’es où, serveur-outai ?

Quoi, qu’on y croit ou pas
Y aura bien un jour où on y croira plus
Un jour ou l’autre on aura tous un serveur
Et d’un jour à l’autre on en commandera un autre
Serons-nous détestables ?
Serons-nous admirables ?
Du turn-over ou de l’obsolescence ?
Dites-nous quand sont validés nos paiements
Ah dites-nous qui, tient,
Tout le monde sait comment on installe sa distrib préférée
Mais personne sait comment on respecte les délais
Monsieur Robot FIFO/PIPO, c’est ça
Faut lire entre les tweets ou quoi ?
Dites-nous où c’est caché, ça doit
Faire au moins mille fois qu’on a, écumé le forum !
[Ou t’es serveur outai ? sur forum.kimsufi.com]

Sur un air de Papaoutai.

Moser of God

Il y a un peu plus de quatre ans, je vous parlais de mon changement de coiffeur.

Aujourd’hui, après une période d’essai de trois mois, j’ai remis ça :

babyliss_vs_moser

Cette fois, la barre est placée encore plus haut avec l’arrivée de la Moser 1400 Edition.

Tondeuse pro, recommandée par ses utilisateurs, qu’ils l’utilisent pour leurs cheveux ou… leur chat, je la choisissais dans l’espoir qu’elle dure longtemps.

Se focalisant sur l’essentiel, avec son adaptateur secteur intégré, la balance indique 510g, contre 450 pour la Babyliss, elle respire la solidité, et surtout elle se montre beaucoup plus efficace.

Se revendiquant Deutsche Qualität, l’ensemble vient de Hongrie, tandis que la lame, remplaçable, est Made in Germany :

moser_blade

Achetée dix euros de moins que sa prédécesseur, je verrai à l’usage si elle dépasses les quatre années d’utilisation; en suivant les conseils d’entretien du constructeur.