Mon paragraphe argumenté…

Bon, comme dab, je savais pas quoi poster, et puis je galérais, alors j’ai recopié sur le PC le paragraphe argumenté qui m’a permis d’obtenir un petit 10/10, alors que je pensais l’avoir totalement foiré. Bon allez, le voila:

L’Allemagne nazie est une dictature totalitaire et raciste pour plusieurs raisons:

Tout d’abord, une dictature, car elle est dirigée par un seul homme, le Führer (le guide), qui a les pleins pouvoirs, il n’existe qu’un seul parti politique (le parti nazi), il n’y a plus de parlement et les chefs S.S. sont assassinés lors de la « Nuit des longs couteaux ».

Ensuite, totalitaire, car le parti nazi, possède une police interne, les S.S., qui arrête tous ses opposants et qui les déportes vers les camps de travaux forcés, dont le 1er est Dachaud. La population est totalement embrigadée, avec la création des jeunesses hitlériennes, syndicats nazis, écoles nazies… Les libertés sont réduites (la censure) et la population subit un intense propagande.

Enfin, raciste, car Hitler pensant qu’il n’existe qu’une « race » supérieure, veut éliminer la « race » inférieure, les juifs (antisémitisme), pour cela, il crée des lois (lois de Nuremberg) contre les juifs, il les empêches de travailler, en détruisant les magasins juifs, lors de la nuit de cristal. Ensuite, il fait arrêter la plupart des juifs, et les envoie dans des camps de concentration, puis des camps d’extermination. Il exécute ainsi des millions de juifs.

Pour conclure, l’Allemagne nazie est une dictature totalitaire et raciste, car elle est dirigée par un seul homme ayant les pleins pouvoirs, la population est totalement embrigadée et il n’existe qu’une « race » qui a le droit de vivre dans ce pays.

Voila, perso, je le trouve bidon, mais bon 10/10…. 😉

Mon heure de sport, sans sport…

Jeudi après midi, nous avions une heure de sport, durant laquelle nous devions faire du relais. Etant déjà assez malade, je m’étais fait faire un mot pour ne pas faire sport. En début d’heure, je suis allé montré ce mot au professeur de sport qui s’est contenté de me dire « Ok! ». Désirant rentrer chez moi, je retourne la voir et lui demande si je peux partir, elle me répond qu’elle ne peux pas me laisser partir, et que je vais devoir rester une heure, dehors, dans le froid, alors que je suis déjà malade… Je retourne dans les vestiaires, mes copains me demandent ce que je fais ici, et l’un d’entre eux se propose de me préter son Mp3. Je retourne dehors et vais m’asseoir sur des marches près de la piste. La prof vient me voir et me demande d’installer la piste pour le relais: faire une piste de 100M, de 4couloirs, avec un double décamètre. Donc je dois mettre un plot tous les 20mètres, et faire les 4 couloirs aprés, pour qu’ils soient à peu près droits. Cela m’a pris à peu près 10Mn, mais j’avais bien froid quand même. Ensuite, mes camarades commencent à faire le relais, et moi je vais m’assoir dans un coin à l’abris du vent. J’étais dans mon manteau, avec la capuche fermée, et le Mp3 dans les oreilles, même si je n’aimais pas la musique, c’était excellent, j’étais comme dans une bulle. Le mieux c’est quand il a commencé à neiger, c’était trop trop fort, j’ai kiffé. Mais bon, quand je suis rentré chez moi, j’avais 40 de fièvre… C’était la fin du délire… Je te remercie Vince de m’avoir prété ton Mp3 qui ma fait passer le temps…

L’amitié…

Aujourd’hui, une journée comme une autre. Mis à par, une heure inoubliable.

La joie de passer une heure (C’est peu, mais quand à l’habitude c’est limité à 5mn Max…..) avec sa meilleure amie, sans que votre cousin ne vous fasse le moindre commentaire de mauvais goût, ou votre petite amie, ne vous fasse une crise de jalousie, je comprends bien cela, seulement, celle que j’aime, c’est ma chérie, donc pourquoi tant de jalousie? Le joie de passer une heure, avec une personne que vous aimez tant, mais que vos amis n’apprécient pas, et ne comprennent pas comment vous pouvez aimer cette personne, je peux vous dire, que personnelement J’ADORE.

Merci à cette personne de m’avoir accordé une heure de son temps. Je taime…

(Pour ceux qui n’auraient pas compris, je parle ici d’amour amical, même si beaucoup ne sont pas d’accord avec moi sur ce sentiment.)