Construction européenne

A compter du 1er juillet prochain, les automobilistes belges seront poursuivis pour des infractions routières commises en France, comme le sont déjà les Suisses et les Luxembourgeois.
[…]
D’après […] les chiffres de la sécurité routière, […] 25 % des véhicules flashés en France sont étrangers. Un taux qui atteint même les 50 % en été. Entre 300 000 et 500 000 conducteurs seraient ainsi flashés chaque année […] sur les routes de l’Hexagone.
[…]
Les Luxembourgeois […] s’acquitteraient d’amendes à hauteur de 500 000 euros. Les [Suisses], auteurs de 200 000 excès de vitesse chaque année, versent en moyenne 8 millions d’euros.
[…]
Mais les tristes champions des records de vitesse sont les Allemands, qui sont à l’origine de pas moins de 500 000 à 1 million d’excès signalés chaque année.
[…]
En 2013, une directive européenne devrait entrer en application concernant les automobilistes de l’ensemble des Etats membres […] qui ne signifie pas forcément l’impunité puisqu’ils seront toujours susceptibles d’être ‘rattrapés’ s’ils se rendent à nouveau dans l’Etat d’infraction et qu’ils s’y font contrôler.
[Les Belges devront payer leurs contraventions françaises sur LeMonde.fr]

Les esprits vifs noteront qu’il est question de 500 000 flashés étrangers par an, puis de 1 million d’Allemands, auxquels il faut ajouter les Belges, les Suisses, et les autres.

Posté le 18 mai 2012 par Jacques Danielle