ComplOVH

Ce matin, à deux jours de l’entrée en bourse de la société OVHCloud, celle-ci a rencontré un incident qui a rendu indisponible pendant plusieurs heures l’ensemble de ses services et infrastructures. Impactant des millions d’individus et entreprises à travers le monde. Phénomène qui pouvait être suivi via #ovhdown.

A l’origine, le ticket de maintenance #53785 sur le data-center états-unien de Vint Hill.

L’incident a quant à lui été suivi dans le ticket #53798.

Un tweet supposé d’Octave Klaba laisse entendre qu’il s’agit purement et simplement d’une grossière erreur humaine (le tweet n’existant pas/plus, rien n’indique que ce n’est pas un montage) :

Au delà de l’origine même du problème, le fait qu’une seule fausse manipulation sur un routeur puisse faire tomber l’ensemble de l’infrastructure pose forcément question. L’erreur humaine ne viendrait pas plutôt de la façon dont est structuré le réseau OVH ? Avec une absence totale de résilience ?
Suite à l’incident rencontré par Facebook la semaine dernière, on peut tempérer la carte de l’incompétence.

La panne d’aujourd’hui fait suite à de nombreux autres incidents rencontrés par OVHCloud ces derniers mois. A commencer par l’incendie de SBG2 au mois de mars. Qui, là encore, avait laissé de nombreux clients sur le carreau.

Et s’il existait une explication toute trouvée pour expliquer ces mésaventures rencontrées par le (toujours ?) numéro un européen du cloud ?

Après tout, en France en particulier, mais plus généralement en Europe et même à l’international, OVHCloud est vue comme l’une des seules alternatives crédibles aux Amazon (AWS), Microsoft (Azure) et Google (Cloud Platform). Dit autrement, la solution pour échapper aux Patriot et Cloud Act.

L’entreprise roubaisienne apparaît alors comme un danger aux yeux des États-Unis et en particulier certaines de ses agences, puisque ce qui ne transite pas sur l’infrastructure des acteurs américains est forcément plus compliqué à intercepter.

Avec cela à l’esprit, ne pourrait-on pas imaginer qu’OVHCloud est victime d’un sabotage de la part d’agences américaines, afin de provoquer sa chute, en particulier à un moment crucial de son existence ?

Est-ce comme cela que naît une théorie du complot ?

Ce serait amusant qu’elle vienne à être utilisée !