Chaleureux privilèges

Un millier de fonctionnaires va manifester jeudi devant le Palais du Luxembourg à Paris […] Ils veulent sauver leur prime de chauffage, qui s’élèverait à 4.623 euros net l’an dernier. Une prime dite de chauffage qui s’ajoute à des salaires très confortables.

Un bras de fer entre la questure et le syndicat des fonctionnaires sur une prime […] indexée sur le prix du pétrole et qui a donc doublé en 10 ans : 4.623 euros cette année […] Ils sont 1.120 à la toucher.

L’heure de la sobriété aurait donc sonné. L’idée : réduire cette prime, mais pas trop, à hauteur 3.945 euros en 2013. Et de la supprimer pour tous les nouveaux fonctionnaires qui seront recrutés à partir de la semaine prochaine.

Mais même ça, le syndicat ne veut pas en entendre parler.
[Le coup de chaud des employés du Sénat pour une prime de chauffage sur RTL.fr]

Posté le 5 décembre 2012 par Jacques Danielle