Créer un tunnel SSH avec Putty

Aide mémoire personnel pour ne pas avoir à rechercher un bon tutoriel à chaque fois.

Lancer Putty.

Category > Connection > SSH > Tunnels

Renseigner Source port avec le port de son choix, cocher Dynamic, laisser Auto et cliquer sur Add.

Category > Session

Renseigner Host Name (or IP address), donner un nom dans Saved Sessions puis Save.

Voilà.

J’ai un problème avec mon imprimante…

Je conseille très souvent la Nvidia Shield TV quand on me demande quoi choisir comme TV Box. Je le fais systématiquement quand certains éléments arrivent dans l’argumentaire de l’acheteur. Quand on me parle de durée de vie, de facilité d’usage, de compatibilité avérée avec des services de streaming comme Netflix en France par exemple.
[…]
La plupart du temps, on me répond que la solution de Nvidia est trop chère. « Je ne vais pas acheter une Shield TV alors qu’on trouve des TVBox Android à 30€ !? ». et à chaque fois, je me souviens de la parabole du Reflex.

J’en connais plein des acheteurs de TVBox qui ont suivi le schéma de pensée et le parcours [suivant]. Commencer par s’offrir la solution la plus économique possible en pensant qu’une TVBox équivalait à une autre. Puis, très rapidement, le premier achat n’ayant servi qu’a piquer leur curiosité, ils se sont mis en quête de trouver un nouvel appareil. Racheté un second engin plus costaud mais qui ne permettait pas de profiter des services de Streaming ou qu’une mise à jour de Netflix ou de CanalPlay a fini par rendre obsolète du jour au lendemain. Et là, de craquer et d’acheter finalement une Shield TV parce que marre des problèmes avec les appareils entrée de gamme.
[LA PARABOLE DU REFLEX OU POURQUOI ACHETER UNE NVIDIA SHIELD TV AUJOURD’HUI sur MiniMachines.net]

En tant qu’informaticien et donc expert déclaré dans tout ce qui touche de près ou de loin à l’électronique, je me retrouve totalement dans ce que décrit brillamment l’article.

Le pire étant de découvrir que malgré les conseils et les arguments fournis en faveur du produit cher, c’est la solution low-cost qui a été retenue, et trois mois plus tard l’interlocuteur, déçu, repasse à la caisse pour acquérir ce qu’on lui avait initialement recommandé.

WTF ou weutfeu ?

Au hasard d’une discussion sur Twitter, j’ai découvert que SQL ne se disait pas SQL. Enfin, pour certains.

Au passage j’en profite pour tester l’intégration YouTube dans WordPress avec Gutenberg. Et ce n’est pas glorieux.

Cliquer pour revenir en arrière

Here’s what I did:
1. User lands on my page (referrer: google)
2. When they hit “back” button in Chrome, JS sends them to my copy of SERP
3. Click on any competitor takes them to my mirror of competitor’s site (noindex)
4. Now I generate heatmaps, scrollmaps, records screen interactions and typing.
[How I recorded user behaviour on my competitor’s websites sur DejanSEO.com.au]

Simple, malin et efficace. Étonnant qu’il n’y ait que la moitié des visiteurs qui tombent dans le panneau.

Ça ne fait que confirmer à mes yeux l’inutilité des boutons back/forward sur les navigateurs. Un site correctement développé possède les liens qui permettent de naviguer à l’intérieur sans passer par ces boutons.

Et pour la navigation d’un site à un autre, il m’a toujours semblé logique de passer par un nouvel onglet par nouveau site. Spécialement dans le cas d’une recherche. Comment comparer efficacement plusieurs résultats si on n’ouvre qu’un site à la fois et que l’on est obligé de repasser par le moteur de recherche pour aller au suivant ?
Ouvrir les trois premiers résultats dans un onglet différent paraît plus adapté.

Ayant déjà travaillé sur une SPA qui devait parfaitement gérer le back navigateur comme certains boutons de retour de l’application qui avaient un rôle bien particulier, je n’en ai que détesté un peu plus cette possibilité.

Concours de machines

Quand tu participes de façon industrielle à des concours sur Twitter (100 par jour en moyenne pendant 3 mois donc), tu commences à réaliser deux ou trois trucs sur le sujet. Tu vois émerger des patterns, et tu en viens à t’intéresser aux comptes qui organisent ces concours. Et pour bien comprendre pourquoi je commence à penser qu’il se passe un truc vraiment bizarre, il faut analyser ces comptes et la façon dont ils fonctionnent.
[CONCOURS, LIARDS ET ACNÉ : QUAND LE HASARD RÈGLE VOS COMPTES sur Klakinoumi.com]

Article superbement documenté et passionnant.