Calcio Fiorentino

Le calcio florentin (appelé calcio in costume, calcio in livrea ou calcio storico fiorentino en italien) est un sport florentin de la Renaissance

[…]

De nos jours, il existe un grand tournoi annuel, le Torneo dei Quattro Quartieri, composé de trois grands matches (deux éliminatoires et la finale) se déroulant au mois de juin lors de la fête du saint patron de la ville. S’affrontent 54 joueurs en costume médiéval sur la piazza Santa Croce, recouverte de sable, devant quelque 100 000 spectateurs.

[…]

Les matches durent cinquante minutes et se disputent sur un terrain rectangulaire sablonneux. Une ligne blanche divise le terrain en deux moitiés identiques, des cages placées aux deux extrémités, comme dans le football.

Ce sport est un mélange de football, de rugby et de lutte. Deux équipes de vingt-sept joueurs s’affrontent en tentant de mettre le ballon rond dans les filets adverses. Peu importe la manière dont laquelle la balle atterrit dans les cages, presque tous les coups sont permis. Les seules interdictions sont pratiquement les « 2 contre 1 » et les attaques par derrière.
[…]
Le match commence avec le lancement du ballon sur la ligne centrale de la part du pallaio. Dès ce moment, les joueurs des deux équipes essayeront de prendre possession de la balle et de l’envoyer dans le but de l’équipe adverse, marquant ainsi une caccia (but). Il est important de bien viser le tir, parce que si le ballon rebondit sur un poteau ou vole au-dessus ou d’un côté, un demi-point est donné à l’équipe adverse. À chaque but, les équipes changent de côté de terrain. Le vainqueur sera l’équipe qui aura marqué le plus de buts à la fin des 50 minutes du jeu.

Le prix des vainqueurs est un veau blanc de race Chianina, donné au son des hymnes de victoire joués par des musiciens.
[Calcio florentin sur WikiPedia.org]

Découverte du jour grâce au 360°-GEO diffusé sur Arte*.

calcio_in_costume

Évidemment, un article plus complet est présent sur la version italienne.

Une rediffusion de la finale 2013, qui opposait les Bianchi aux Azzurri, est disponible sur YouTube.

Amusant de voir que certains le considèrent comme l’ancêtre du football moderne, quand on sait que les joueurs de football italiens sont considérés comme les plus grands simulateurs.

Photo.

* Disponible uniquement pendant 7 jours (le concept d’Arte+7), sous le nom Florence, le foot dans le sang.

Posté le 21 août 2013 par Jacques Danielle