Beep beep !

Testé depuis quelques jours en Normandie, le système repose sur l’utilisation de radars mobiles dans des voitures banalisées, avec au volant, des employés de sociétés privées.
[…]
Questionné par Roger Karoutchi, l’Intérieur a tenu à insister […] : « seule la conduite des voitures radars sera externalisée. Les prestataires privés activeront le processus de contrôle, mais ils n’interviendront pas sur le dispositif de relevé des infractions, qui sera entièrement automatisé« .
[…]
« Les véhicules mis à disposition des prestataires privés seront modifiés de telle sorte qu’ils puissent s’auto-paramétrer et, sans intervention manuelle, prendre automatiquement en compte la vitesse maximale autorisée […]« .
[…]
De même, le cahier des charges imposé aux acteurs privés inclura notamment des règles de durée, mais jamais « ne leur donnera (…) pour objectif de collecter un nombre minimum de messages d’infraction« . Selon l’Intérieur, « en aucun cas les entreprises ne connaîtront le nombre d’infractions relevées par leurs voitures radars. Leur rémunération sera donc totalement indépendante de cet élément« .
[Caméras miniaturisées, flash infrarouge : nouveaux détails sur les voitures-radars privatisées sur NextINpact.com]

« Il reste encore des enfants à écraser, vous pouvez accélérer. » Non, le maire de Bretenières n’est pas un dangereux psychopathe. Hervé Bruyère est simplement excédé de voir filer les voitures à toute allure dans sa commune. Il a donc décidé de manier l’ironie pour faire baisser la vitesse.
[…]
Avant cela, la commune a tout tenté. « La limite est passée de 50 km/h à 30 km/h, sans effet. On a […] implanté des dos d’âne au niveau de l’école, on a instauré des priorités à droite sur les rues adjacentes. Mais rien, ou presque. »
[…]
Quatre mois plus tard, Hervé Bruyère est « un peu surpris que cette histoire remonte au niveau national« . « Mais cela fait réagir, ce n’est pas anodin. » […] Il confesse lui-même que le panneau n’a pas eu les effets escomptés, sans avoir toutefois l’intention de le déplacer. « Je réfléchis encore à ce qui pourrait être amélioré. Pourquoi pas des chicanes ? »
[Un maire excédé se lâche sur un panneau : « Il reste des enfants à écraser, vous pouvez accélérer » sur FranceTVInfo.fr]

Quel système sera le plus efficace ?

L’un d’eux présente au moins l’intérêt de fournir un emploi non qualifié tout en emmerdant les cons.

Posté le 12 mars 2017 par Jacques Danielle