Allo huissier qui ?

Depuis sa souscription il y a de cela trois ans, mon abonnement triple play chez Numericable comporte une ligne téléphonique fixe. Par principe, pour ne pas attirer le mauvais sort, et sûrement en souvenir des obligations liées à un abonnement ADSL, j’ai toujours eu un combiné de branché dessus.

Bien caché derrière du bordel multimédia, il prend plus la poussière que les communications.

Avant ce vendredi, il n’avait sonné que deux fois (wrong number bitch !) et ne m’avait servi qu’à appeler le service client pour renouveler mon engagement.

Lorsque je l’entendis jouer sa douce mélodie deux jours plus tôt, je ne pris donc pas la peine de décrocher, et me contentais d’écouter le message que mon correspondant m’avait, plusieurs heures plus tard.

Je fus donc surpris d’entendre une personne se présenter comme employée d’un cabinet d’huissiers de Justice à Lille, et me demandant de la recontacter très rapidement (au 0362725110) à propos d’un dossier de recouvrement ouvert par… Numericable.

Ayant souscrit au prélèvement automatique depuis le premier mois, je ne comprenais pas comment une telle situation pouvait être possible. Même si il y avait eu une quelconque anomalie qui aurait temporairement augmenté le montant de ma facture mensuelle, cela aurait été prélevé directement, et j’aurai découvert la bonne nouvelle en consultant mon compte.

Plutôt que de rappeler la personne m’ayant laissé un message, j’appelais directement le service client Numericable pour en savoir plus.

A peine connecté avec leur serveur vocal, on m’expliquait que j’avais une facture de 250€ en attente de règlement. Outch !

Après avoir refusé de régler dès à présent cette facture, je fus mis en contact avec un conseiller à qui j’expliquais mon problème.

Il me demanda de confirmer mon identité (en appelant depuis une ligne de leur réseau, le dossier associé s’ouvre de manière automatique sur son poste) et dès que je lui donnais ma référence client, il m’expliqua que je m’étais trompé, car le dossier qu’il avait devant ses yeux (et associé à ma ligne fixe donc) appartenait à un autre client.

(…)

Je réexpliquais donc mon problème, et face à mon insistance, il me redemanda ma référence client pour accéder à mon vrai dossier.

Là, il me confirma alors que je n’avais aucune facture à régler, et aucun dossier de recouvrement d’ouvert; mais que c’était bien le cas du client à qui était censé appartenir ma ligne fixe.

Il me proposa donc de créer un incident pour résoudre ce soucis de mauvaise association de ligne téléphonique et de dossier client.

Une fois la procédure terminée, je raccrochais.

Finalement, même si je ne risque rien, je me dis que quelqu’un qui ne fait pas attention pourrait se faire avoir. Un huissier de Justice l’appelle et lui dit qu’il doit de l’argent à un de ses prestataires; quand il appelle le dit prestataire, celui-ci lui dit la même chose. Il paie.

Est-ce parce qu’ils ont besoin de cash suite à leur dernière acquisition ?

A suivre…

En attendant, j’hésite à débrancher ce fichu combiné.

Posté le 4 mai 2014 par Jacques Danielle