La vengeance de PPDA

Si ce soir vous avez eu la mauvaise idée de regarder le foot, vous avez probablement, comme nombre de français (voire d’européens?), pesté comme pas possible voyant, d’un coup, les joueurs se bloquer, le son disparaître, et un bel écran bleu (non non, votre télé ne tourne pas sous Windows) vous signaler que le signal avait été perdu. Surtout pour voir apparaître rapidement ensuite le plateau de l’emission de TF1 consacrée à l’Euro 2008, avec un animateur pris au dépourvu, et, la première fois, des « spectateurs » hilares.

Et là, surtout si vous n’avez pas regardé, vous vous demandez quel est le rapport avec PPDA. En réalité, il n’y en a pas (quoi que…), simplement, j’ai trouvé marrant qu’une chaîne qui a déboursé 50 millions d’euros pour quelques heures d’images, se retrouve avec un match coupé de partout, et à devoir faire faire des heures sup (comme dans la pub) à ses présentateurs.

Vous ne voyez toujours pas le rapport? Eh bien, lors de la première coupure, il nous a été indiqué qu’elle était dûe à « un problème de transformateur », un problème électrique quoi. Comme le signal revient, on se dit que c’était un petit truc, « un petit bisou magique » et hop c’est oublié. Et puis dix minutes plus tard, ça recomence. Une fois que revenu pour la seconde fois, la troisième et dernière coupure qui arrive vraiment au mauvais moment : les deux dernières minutes, résultat, au retour de l’image, on apprend que le match est fini et que l’Allemagne est qualifiée…

Le pire dans tout ça, c’est que pour combler les trous, en plus de nous remontrer les buts du match, ils ont eu la super bonne idée de passer les reportages sur l’équipe de France qu’ils avaient diffusé pendant le TéléFoot de dimanche dernier. Désolé mais je n’ai pas eu le courage hein…

Outre le fait qu’ils nous aient fait loupé les deux derniers buts de l’Allemagne, mais a pu nous transmettre en direct live (ça c’est high-tech!) le but que seuls les Turcs savent mettre : dix dernières minutes, un genre de centre, et hop on profite d’une erreur du gardien qu’il fait pour la première fois de sa vie; l’UEFA s’est cru aux J.O de Pékin puisque, lorsqu’un gentil monsieur (tout nu?) s’est introduit sur le terrain, nous avons eu droit à de magnifiques ralentis, puisque, d’après l’un des commentateurs de TF1 « l’UEFA a donné la consigne de ne pas montrer ce genre d’images ».

Alors, en résumé, même si c’est une bonne nouvelle que l’Allemagne se soit qualifiée (il faut bien que les favoris jouent un peu leur rôle), l’UEFA nous a montré qu’elle savait bien gérer son affaire, et qu’investir dans leurs images, c’était encore mieux que des actions Eurotunnel.

Pour ceux qui ne voient toujours pas le rapport entre les évènements de ce soir et PPDA, c’est simple, on peut très bien imaginer que ces coupures étaient volontaires et provoquées par PPDA, en guise de vengeance, car vu ce que TF1 à mis dedans, ça doit leur faire mal de s’excuser de ne pas pouvoir fournir ces si chères images…

Posté le 25 juin 2008 par Jacques Danielle