JDMAI #18

Le Bureau des Légendes (Saison 3) : Génial. L’arrivée de nouveaux acteurs apporter une touche de fraîcheur qui n’était pas nécessaire mais qui vient rajouter encore de l’intérêt à la série, en particulier Snoopy interprété parfaitement par Laurent Lucas qui est de loin le meilleur acteur de cette saison.

House of Cards (Saison 5) : Gros ralentissement. On s’oriente beaucoup plus vers du documentaire avec un fort encrage dans la réalité, totalement flagrant avec l’affaire James Comey VS Donald Trump. Et la bonne nouvelle c’est que Frank a arrêté le rameur et la course à pied pour se mettre au vélo !

Flaked (Saison 2) : Sans grand intérêt en fait… Personnage principal complètement con et insupportable. Mais comme ça finit sur une touche d’espoir… Sans l’histoire (accident voiture, assumé responsabilité pour sa copine) n’aurait totalement aucun intérêt !

Designated Survivor (Saison 1 Part 2) : Ça reprend fort et laisser présager le meilleur. Mais rapidement on tombe dans le moyen. Le n’importe quoi est moyen, le politique est moyen, l’action est moyenne… Et surtout c’est beaucoup trop Bisounours avec des méchants bien trop fragiles, des ennemis trop gentils, et des gentils trop gentils…

Girlboss (Saison 1) : Ça part d’une bonne idée. Le concept de la société lancée à la belle époque d’Internet, dans l’entre-deux bulles. Et une série vintage sur le vintage. We need to go deeper. Malheureusement c’est surtout une suite d’épisodes consacrés à la petite vie très banale d’une grande enfant égocentrique et irresponsable. C’est même une ode à ce mode de vie, dont le seul intérêt est celui de l’individu. Toutes ses actions n’ayant que pour unique objectif sa propre satisfaction. Lassant. Et avec un peu de recul, Netflix propose beaucoup de séries ayant cette caractéristique : Girlboss, Love, Flaked et dans une moindre mesure Unbreakable Kimmy Schmidt. Mais la BO est excellente…

Man to Man (Saison 1 Episode 1) : Heu. La scène d’introduction, totalement ridicule, m’a bien amusé. Mais ce qui suit est tout simplement affligeant. Un revival raté des films d’actions des années 90 saupoudré de spécificités sud-coréennes. Insupportable.

El Chapo (Saison 1) : La première moitié monte en puissance, puis la seconde partie part dans quelque chose de très brouillon dont on comprend partiellement le sens mais qui est très mal réalisé. Le résultat est décevant, surtout quand on s’attendait forcément à quelque chose à la hauteur de Narcos. Dommage. Et neuf épisodes, ça n’a pas de sens, la règle c’est 8 ou 10.

Better Call Saul (Saison 3) : Magnifique. De mieux en mieux. Et tellement de délicieuses références pour ceux qui ont vu Breaking Bad.

Ray Donovan (Saison 1) : Un étrange mélange entre The Sopranos et Entourage. Ça se laisse regarder mais pas certain de continuer.

SIX (Saison 1) : Presque parfait. Des scènes de combat magnifiques, une plongée réussie dans la vie civile de l’équipe et une histoire qui tient la route. Malheureusement ça manque un peu d’authenticité et parfois on a l’impression de regarder un clip de promotion de l’US Navy.

Fargo (Saison 3) : Wonderful ! De plus en plus juste, absurde et follement hilarante.

Posté le 2 juillet 2017 par Jacques Danielle