JDMAI #12

NCIS (Saison 13) : Pas de (mauvaise) surprise. C’est fidèle et c’est ce que je cherche. Tant mieux.

Archer (Saison 3, Saison 4) : Après un passage de la VO à la VF, la série retrouve un tout nouveau souffle à mes oreilles. Je ne supportais pas les voix US, et celles des doubleurs français, en plus d’être familières, sont vraiment plus agréables. Le contenu de la série me paraît tout de suite beaucoup plus intéressant !

Norskov (Saison 1) : Je commence à légèrement me lasser des séries nordiques qui prennent les mêmes ficelles pour raconter des histoires finalement très similaires. Ça se laisse regarder mais ça n’a rien de très passionnant. Vu et revu.

BrainDead (Intégrale) : Géniale ! Le synopsis et sa classification en épouvante-horreur ne me mettaient pas en confiance. C’est en réalité une comédie satirique non seulement très drôle (!) mais surtout très juste.

The Last Ship (Saison 1, Saison 2) : Exceptionnelle ! Un véritable chef d’oeuvre ! Je ne saurais comment qualifier correctement cette série tant j’ai pris du plaisir à suivre ses deux premières saisons. Je m’attendais à voir un mélange entre Battleship et Resident Evil. C’est à dire deux divertissements pour mous du bulbe. C’est aussi ce qu’elle est. Mais The Last Ship est beaucoup plus que ça. C’est un concentré de clichés du genre, avec une réalisation d’une rare qualité, voire totalement inédite pour ce genre de contenu. Top. Top. Top.

Midnight Diner : Tokyo Stories (Saison 1) : Bof. Dans l’idée la série est proche de High Maintenance puisqu’elle raconte l’histoire de clients d’un commerçant. Dans les faits elle est beaucoup trop rattachée à la culture japonaise et non seulement je ne comprenais pas toujours ce que je voyais, mais en plus ça ne me parlait pas. Dommage car l’ambiance donnait envie de s’y plonger.

Person of Interest (Saison 5) : Petite déception sur cette dernière saison qui n’est ni à la hauteur des précédentes, ni à la hauteur de la série, ni à la hauteur d’une dernière saison.

Dirk Gently’s Holistic Detective Agency (Saison 1) : C’est très… particulier ! Un mélange entre Fringe et Utopia globalement incompréhensible mais très drôle et finalement très plaisant.

Westworld (Saison 1, épisodes 1 & 2) : Voir critique complète.

It’s Always Sunny In Philadelphia (Saison 9) : Toujours très bon. Mention spéciale à l’avant dernier épisode The Gang Makes Lethal Weapon 6.

Billions (Saison 1) : Ce n’est pas la série du siècle, c’est certain, mais l’histoire tient la route, la réalisation est réussie et le casting est d’une telle qualité que ça ne pouvait échouer. Et c’est le cas. C’est réussi.

Atlanta (Saison 1) : J’ai du mal à trouver les mots pour donner mon avis sur cette pépite en lui rendant justice comme il se doit. C’est bien. C’est très bien. C’est vraiment très bien. Vraiment. Très. Bien.

Fleabag (Saison 1) : Particulier.

White Collar (Saison 1, Saison 2) : Comme The Last Ship, White Collar possède tous les clichés du genre. Mais derrière comme il n’y a pas une réalisation soignée et un scénario de qualité, c’est sans grand intérêt. C’est distrayant, et encore.

Posté le 2 janvier 2017 par Jacques Danielle